Prestataires d'aide sociale au Saguenay-Lac-Saint-Jean

10 M$ de fraude en six ans

Au cours des six dernières années, au moins... ((Archives))

Agrandir

Au cours des six dernières années, au moins 10 millions$ ont été fraudés par des prestataires d'aide sociale du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Archives)

Partager

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Chicoutimi) Au cours des six dernières années, au moins 10 millions$ ont été fraudés par des prestataires d'aide sociale du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Des réclamations obtenues grâce à 2837 fausses déclarations, selon des documents du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, obtenus par Le Progrès-Dimanche en vertu de la Loi d'accès à l'information.

Pour la même période au Québec, près de 315 millions$ ont été détournés du régime d'aide sociale.

Chaque année dans la région, des bénéficiaires de l'aide sociale se mettent en moyenne un million$ dans les poches de manière illégale. Les prestataires font de fausses déclarations en omettant par exemple de fournir des informations en falsifiant des documents.

C'est l'année 2010-2011 qui a été la plus lucrative pour les fraudeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours des six dernières années. Plus de 2,6 millions$ ont été versés pour 695 fausses réclamations. D'ailleurs, c'est au cours de cette même année que le régime d'aide sociale a été victime du plus grand nombre de fraudes en terme monétaire. Plus de 77 millions$ ont été donnés en trop à des prestataires du Québec qui ont effectué de fausses déclarations.

Selon le ministère, à l'échelle provinciale, les fraudes à l'aide sociale représentent 2,6 % de la valeur totale de ce qui est versé chaque année aux prestataires.

Diminution

Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale peut toutefois se réjouir d'une baisse du nombre de fraudes au Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours des deux dernières années. Le nombre de fausses déclarations est passé de 695 en 2010-2011 à 472 à 2011-2012. Et l'année en cours semble positive pour le ministère. Pour les six premiers mois de l'année 2012-2013, près de 170 fausses déclarations ont été détectées par les inspecteurs.

Toutefois, malgré le nombre moins élevé de fausses déclarations, les montants fraudés demeurent sensiblement les mêmes, variant entre 1,4 million$ à 1,9 million$ (excluant l'année où 2,6 millions$ ont été versés en trop).

Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer