Les glaces de la baie des Ha! Ha! à l'écran

Originaire de La Baie, Philippe David Gagné tournera... ((Courtoisie Jean-Marc E. Roy))

Agrandir

Originaire de La Baie, Philippe David Gagné tournera en février Le chant des cabanes sur l'un des sites de pêche blanche de la baie des Ha! Ha!.

(Courtoisie Jean-Marc E. Roy)

Partager

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

(La Baie) Les glaces de la baie des Ha! Ha! se transformeront en plateau de tournage en février prochain. Le réalisateur d'origine baieriveraine Philipe David Gagné et son équipe débarqueront quelques jours sur le site de pêche blanche pour tourner le court métrage Le chant des cabanes.

Nouvelle écrite en 2010 par l'auteur de Saguenay Emmanuel Simard, récipiendaire du prix Découverte lors de la dernière édition régionale du Salon du livre, Le chant des cabanes raconte la vie banale d'un homme pour qui le bonheur se résume à la pêche hivernale avec son fidèle ami canin. Le destin se chargera toutefois d'anéantir ce petit bonheur si fragilement construit.

«Le film portera un regard sur le bonheur. Peu de choses peuvent rendre heureux, mais ça prend peu de choses aussi pour détruire un bonheur», image Phillippe David Gagné, récipiendaire d'un Gémeaux pour la websérie PICK-UP: à la rencontre d'un bout du monde, coréalisé avec Jean-Marc E. Roy.

Le comédien Antoine Bertrand était pressenti pour jouer le rôle principal, mais pour des raisons d'horaires, la collaboration est tombée à l'eau.

Dans l'oeil de Philippe David Gagné pour un autre film, l'acteur originaire de Petit-Saguenay, Germain Houde, ferait toutefois un excellent Pepiche, le personnage principal, selon Philippe David Gagné.

«Je l'avais en vue pour un long métrage. Et lorsque je me suis mis à la recherche d'un comédien pour ce film, il m'est venu tout de suite en tête. Il serait parfait dans ce rôle», estime M. Gagné, précisant qu'il doit poursuivre des démarches avec l'agent du comédien originaire de la région.

De Rouyn-Noranda à Cannes en passant par Saguenay

Résidant aujourd'hui à Rouyn-Noranda, le réalisateur a beau voyager un peu partout dans le monde, participer à des festivals internationaux, dont celui de Cannes où son film ANATA O KOROSU, coréalisé avec Jean-Marc E. Roy, a été présenté, son attachement envers son La Baie natal le pousse constamment à revenir tourner dans la région. D'ailleurs, son premier film, le documentaire Sur la glace, qui a remporté les prix du public et du jury à Vidéastes recherché (es), portait sur la pêche blanche.

Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer