Deux morts à Ferland et Boilleau

Deux personnes d'une cinquantaine d'années de La Baie ont perdu la vie à  la... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Photo Jeannot Lévesque

Partager

(Ferland-Boileau) Deux personnes d'une cinquantaine d'années de La Baie ont perdu la vie à la suite d'une collision entre une camionnette et un camion semi-remorque sur la route 381 dans les limites du territoire de Ferland-et-Boilleau, lundi matin. L'impact a été d'une force inouïe, car l'habitacle de la camionnette s'est incrusté dans le tracteur d'un semi-remorque. Le décès des deux occupants a été vite constaté.

Deux personnes d'une cinquantaine d'années de La Baie ont perdu la vie à la suite d'une collision entre une camionnette et un camion semi-remorque sur la route 381 dans les limites du territoire de Ferland-et-Boilleau, lundi matin. L'impact a été d'une force inouïe, car l'habitacle de la camionnette s'est incrusté dans le tracteur d'un semi-remorque. Le décès des deux occupants a été vite constaté.

L'événement s'est produit vers 10h30 à la hauteur du kilomètre 95. Selon les premières constatations, le conducteur du semi-remorque aurait perdu la maîtrise de son poids lourd dans une courbe en raison de la surface glacée. Il est allé frapper la camionnette qui venait en sens inverse. L'homme derrière le volant de la camionnette n'a jamais eu le temps de réagir.

La camionnette des deux victimes se dirigeait vers la région de Charlevoix, alors que le camion-remorque de la compagnie L&T Bouchard, de Saint-Urbain, roulait vers La Baie. À l'endroit de la collision, le chauffeur du Toyota Tundra avait la rivière Ha! Ha! à gauche et une paroi rocheuse à droite. Le véhicule a été pris en souricière entre le mastodonte et le cran.

«Le chauffeur du camion-remorque a perdu la maîtrise de son véhicule. Il n'a pas été en mesure de négocier la courbe. Il n'y a pas eu d'excès de vitesse, mais en raison des conditions routières, on peut voir que le chauffeur n'a pu maîtriser la situation», explique Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le conducteur de la camionnette, un homme au début de la cinquantaine, était conscient et a pu dire quelques paroles avant d'être transporté au centre hospitalier de La Baie, où son décès a été constaté.

C'est en portant secours à l'homme que les secouristes ont aperçu le corps inanimé de la passagère. Son décès a été confirmé sur les lieux et c'est le bureau du coroner qui est allé chercher le corps. Le nouveau protocole d'intervention pour la confirmation d'un décès à distance a été mis en application.

En ce qui concerne le conducteur du semi-remorque, il a aussi été amené vers l'hôpital pour y traiter un choc nerveux.

Selon un témoin, Marc-André Vachon, un pompier volontaire de Ferland-et-Boilleau, les deux personnes n'ont eu aucune chance.

«Lorsque je suis arrivé, les ambulanciers étaient sur place et je les ai aidés à sortir l'un des corps. C'était probablement un couple qui se dirigeait vers un chalet, car on a retrouvé une génératrice et des denrées dans la boîte du camion», de dire M. Vachon.

Ce dernier a aussi précisé que deux chiens étaient dans le camion. Un animal a rendu l'âme, alors que l'autre a subi des blessures importantes.

La circulation a été ralentie durant quelques heures à la suite de l'accident, le temps de retirer les deux véhicules de la voie publique et de laisser le temps aux reconstitutionnistes de la Sûreté du Québec de refaire le schéma de l'accident.

Sorties de route

D'autre part, la SQ a été appelée sur les lieux de deux sorties de route en début de matinée, alors que les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) ont dénombré une dizaine d'accrochages et de sorties de route en raison de la chaussée glissante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer