Bédard souhaite contrer la centralisation

Stéphane Bédard, député de Chicoutimi... (Archives)

Agrandir

Stéphane Bédard, député de Chicoutimi

Archives

Partager

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le député de Chicoutimi, Stéphane Bédard, tient à respecter les engagements pris en campagne électorale quant au maintien des emplois d'Hydro-Québec (HQ)dans les régions.

Au lendemain d'une manifestation organisée par quatre syndicats affiliés à la FTQ devant les bureaux d'HQ, sur la rue Racine, M. Bédard a expliqué que, selon lui, depuis 5 ou 6 ans, il y a eu un mouvement de centralisation chez HQ accompagné d'une concentration des emplois permanents.

« Je le dis à titre de président du Conseil du Trésor, il y a eu une obsession à la concentration que je condamne fortement. J'ai avisé mon collègue ministre responsable d'HQ que je compte rencontrer la direction sur cette question «, a déclaré M. Bédard, ajoutant que les régions ne sauraient se satisfaire des seuls emplois temporaires créés pendant les périodes de construction de barrages. Les régions comme la nôtre, la Gaspésie ou l'Abitibi, selon M. Bédard, doivent compter sur des emplois permanents.

« Ça fait 62 jours qu'on est élus. C'est l'une de mes préoccupations majeures. Pour moi, c'est un exemple que l'on doit donner en occupant de façon dynamique le territoire. J'appuie à 100 % les revendications des travailleurs d'Hydro-Québec. «

Le député de Chicoutimi considère qu'à l'ère des développements technologiques et informatiques, l'obsession de la centralisation doit cesser. Il a déploré qu'Hydro-Québec soit en train d'aménager une seconde tour à Montréal pour y concentrer ses employés, ce qui constitue, selon lui, un manque de respect important envers les régions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer