Goulet questionne la hausse des coûts

Le maire de Péribonka Gérard Goulet... (photo archives)

Agrandir

Le maire de Péribonka Gérard Goulet

photo archives

Partager

Louis Potvin
Le Quotidien

(PÉRIBONKA) Le maire de Péribonka, Gilbert Goulet, va faire des représentations auprès de la Sûreté du Québec afin de tenter de faire baisser les coûts des services de police pour sa municipalité.

«Il faut qu'on m'explique pourquoi ça grimpe de 40%. Ça n'a pas de bons sens, ça représente 50$ par habitant. Nous allons en parler à la MRC cette semaine pour voir ce que nous allons faire», a témoigné le maire. Pour sa localité, la facture passe de 57 300$ à 80 100$.

Le préfet Jean-Pierre Boivin considère que la méthode de calcul, basée sur la valeur foncière des municipalités, ne convient plus.

«Pour une municipalité comme Péribonka, c'est principalement dû à la hausse de valeur des maisons et chalets en zone de villégiature. Souvent, les municipalités baissent leur taux de taxe pour contrer la hausse du rôle d'évaluation. Il faudrait aussi que la SQ module sa façon de faire», a-t-il déclaré.

De plus, le préfet souligne que les petites municipalités ne reçoivent pas de revenus de la part de la SQ comme les villes qui ont un retour sur les billets d'infraction.

Lpotvin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer