Saguenay, comme Hollywood

Saguenay signera son nom sur la rive qui... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Saguenay signera son nom sur la rive qui fait face au quai des croisières à La Baie.

(Photo Michel Tremblay)

Partager

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Chicoutimi) Saguenay voit grand... et haut. À l'image des lettres Hollywood qui surplombent la ville californienne, le maire Jean Tremblay veut ériger le mot Saguenay sur la paroi rocheuse de La Baie, plus précisément sur la rive opposée au quai des croisières.

Les immenses lettres de 25 pieds de haut et 200 pieds de longueur donneront le ton aux visiteurs qui se souviendront de ces huit lettres pour longtemps, estime le maire Tremblay.

« On fait tellement parler de nous ailleurs. On est en train de se mettre sur la carte. Et ce projet permettra à Saguenay de se doter d'une image. Ça va faire 'ville' lorsque les gens verront les lettres toutes illuminées. Ça va être beau », exprime Jean Tremblay, visiblement enthousiaste par ce projet.

Le coût et l'échéancier pour la construction de ces huit lettres ne sont toujours pas connus. Le projet est maintenant dans les mains d'architectes qui évalueront le prix exact.

« On n'a pas encore de date. Les architectes sont en train de nous préparer ça. Mais je ne veux pas attendre 10 ans », lance Jean Tremblay.

L'érection du mot Saguenay sur la montagne devant le quai des croisières de La Baie permettra aux touristes et visiteurs étrangers de bien visualiser les lettres, insiste le magistrat.

« Je le constate lorsque je vais ailleurs, les gens ne savent pas comment écrire Saguenay. Ça peut en effet être plus compliqué pour des gens qui parlent une autre langue. Et Saguenay mérite d'être reconnu, d'avoir son nom écrit », croit le maire Jean Tremblay, indiquant que le projet vise également à offrir une vue spectaculaire aux citoyens de la ville.

Contrairement à Saguenay, les célèbres lettres Hollywood n'avaient rien à voir avec le tourisme ou l'embellissement de la ville. Elles avaient au départ été aménagées pour promouvoir un projet immobilier. Elles devaient d'ailleurs être retirées, mais elles ont été laissées à l'abandon. La chambre de commerce de l'endroit a ensuite pris les choses en main et restauré partiellement ces lettres. Mais dans les années 70, l'état lamentable des lieux a exigé une nouvelle construction. Une importante campagne de financement a été réalisée pour remplacer les neuf lettres géantes qui font aujourd'hui la renommée de la ville californienne.

À lire dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer