Dans les champs à bord du Kaskoo

La Ferrari des chenillettes

Le Kaskoo (grand héron en Abénaki) donne une... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Le Kaskoo (grand héron en Abénaki) donne une impression totalement différente. Il permet de circuler assez rapidement dans les sentiers accidentés avec une certaine stabilité provenant de sa suspension de haute technologie et bien adaptée à ce type de système de traction.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Sur le même thème

Louis Tremblay
Le Quotidien

(Falardeau) Si je gagne à la Lotto Max, ce n'est pas une Ferrari que j'achète la semaine suivante. Je me présente chez Fabconcept pour commander le nouveau véhicule tout-terrain Kaskoo qui me permettra de circuler à l'abri des intempéries dans la grande forêt boréale, à la recherche du lac perdu, ou sur les sommets des montagnes où se cachent les orignaux aux panaches larges comme une porte de garage. On peut bien rêver.

Dessiné sur mesure

Ce «Tonka» dessiné sur mesure pour circuler dans des zones montagneuses, marécageuses, sur les lacs et rivières et dans la neige jusqu'au cou est un véritable petit bijou d'ingénierie. Son développement a coûté quelques millions de dollars à l'entreprise spécialisée dans l'équipement industriel et sa mise en marché demandera beaucoup de patience au constructeur qui peut heureusement compter sur d'autres types de production pour assurer la viabilité de son entreprise, mais il est évident qu'il a mis au point une petite merveille.

Après le point de presse tenu jeudi, Marius Allaire, président de Fabconcept, a offert aux médias un essai sur le terrain pour démontrer que sa chenillette offrait effectivement les performances décrites dans les documents promotionnels. Ce n'est pas un véhicule ordinaire. C'est un saut dans le temps, un bond technologique impressionnant par rapport à ce qui a été développé dans le monde pour permettre aux humains d'apprivoiser les pires terrains dans des conditions climatiques extrêmes.

Une randonnée d'une quinzaine de minutes dans des sentiers en milieu forestier m'a convaincu de la qualité de ce produit spécialisé haut de gamme qui se vendra 280 000$, soit un peu plus de 30 000$ que son plus proche compétiteur produit en Asie. Le tout-terrain circule avec beaucoup de fluidité dans les bosses et entre les arbres. Il franchit en douceur les petites pentes très abruptes et peut être penché à 40 degrés sans renverser.

J'ai eu l'expérience d'utiliser plusieurs types de véhicules propulsés par des systèmes de traction à chenilles, au cours de ma carrière, principalement dans des opérations militaires dans plusieurs pays. On sort généralement secoué de ces promenades tellement on a l'impression de devenir des projectiles à l'intérieur d'une boîte de métal sans cesse bousculée par les sentiers accidentés.

Plus de détails dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer