France Dufour s'inspire des lutins

France Dufour... (Photo Marc Saint-Hilaire)

Agrandir

France Dufour

Photo Marc Saint-Hilaire

Partager

Marc St-Hilaire
Le Quotidien

(ALMA) Enseignante au niveau primaire, France Dufour s'inspire des lutins afin de créer un univers dans lequel s'harmonisent magie et pédagogie.

L'Almatoise lancera aujourd'hui son premier ouvrage intitulé Petit-Rond-Bedonville. Imprimé par sa propre maison d'édition, La Raconteuse, le document richement illustré est accompagné de cinq cahiers d'exercices élaborés dans le but de s'adapter au cycle des enfants. À travers des activités ludiques, les jeunes abordent l'ensemble des matières prescrites par le ministère, dans l'esprit de la réforme scolaire.

« L'an passé, il y a eu un énorme engouement pour la chasse aux lutins de Noël. Les élèves étaient passionnés. J'ai donc adapté mon programme en fonction de ce phénomène, sur une période de trois semaines «, rapporte France Dufour.

Le projet a rapidement pris une ampleur insoupçonnée. Ce qui ne devait être qu'un simple recueil de 25 pages en compte aujourd'hui près d'une centaine.

À travers le document, l'enfant est confronté à des situations d'apprentissage contextualisées. Il y apprend les techniques de chasse aux lutins, y rencontre des personnages tels que l'inspecteur Toupette et Mathelut.

L'agglomération fictive de Petit-Rond-Bedonville lui propose un environnement qui éveille sa curiosité, avec son Parlement, ses langues, ses services culturels et son industrie touristique.

Subtilement, les différentes sphères du cadre éducationnel québécois sont traitées dans les exercices suggérés : univers social, sciences, mathématiques, français, etc.

L'auteure a également intégré les valeurs dans son ouvrage. Les enfants devront par exemple enquêter sur une affaire où le Père-Noël a été victime de vol et de violence. Ils devront aussi réfléchir à la problématique de l'intimidation.

Afin de démontrer l'efficacité de son approche, France Dufour présentera vendredi soir, en marge de son lancement, une pièce de théâtre réalisée par ses élèves il y a deux ans. Inspiré du conte Cendrillon, ce projet d'étude avait permis aux élèves de cheminer dans toutes leurs matières tout en s'amusant. L'événement aura lieu à compter de 18 h, aux Galeries Lac-Saint-Jean d'Alma.

Outils complémentaires

Depuis plusieurs années, France Dufour multiplie les efforts afin d'adapter la réforme scolaire à son travail d'enseignante.

« Les outils actuels ne me conviennent pas, confie-t-elle. La réforme, c'est enseigner à partir du vécu des enfants. Dans ce cas-ci, les lutins font partie de leur expérience de vie. Je privilégie ce type d'approche plutôt que le manuel conventionnel. Je préfère enrichir et consolider les apprentissages. «

Dans cette veine, elle a réinventé quelques outils qui existent depuis toujours. Notamment, le traditionnel cahier quadrillé.

« Mon cahier quadrillé, c'est un fond noir et des lignes blanches. Je n'ai jamais compris pourquoi c'était l'inverse. Quand le jeune trace sur une ligne noire, on ne voit rien. Un trait noir sur une ligne noire c'est illogique, non? J'ai aussi ajouté sur chaque page un espace pour les dates et un autre pour les commentaires aux parents. «

France Dufour fait de la lutte à la dyslexie l'une de ses priorités. Ainsi, un facilitateur de lecture destiné aux enfants qui en souffrent a été réalisé. L'outil, disponible via son site www.editionslaraconteuse.com, se veut en réalité une police qui permet aux dyslexiques de reconnaître les lettres à l'aide de petits repères qui sont intégrés aux caractères.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer