Le bois de la consolidation

Résolu réclame 500 000 m3 pour la scierie de Saint-Fulgence

La papetière Résolu propose au gouvernement du Québec... ((Archives))

Agrandir

La papetière Résolu propose au gouvernement du Québec de consolider la scierie de Saint-Fulgence pour une période de 10 ans moyennant un engagement du ministère des Ressources naturelles de lui accorder un volume additionnel de résineux de 180 000 mètres/cubes.

(Archives)

Partager

Louis Tremblay
Le Quotidien

(Saint-Fulgence) La papetière Résolu propose au gouvernement du Québec de consolider la scierie de Saint-Fulgence pour une période de 10 ans moyennant un engagement du ministère des Ressources naturelles de lui accorder un volume additionnel de résineux de 180 000 mètres/cubes.

La papetière n'a jamais accepté la dernière évaluation des besoins de cette usine (315 000 mètres/cubes) jugée désuète. Les fonctionnaires du ministère ont ainsi refusé d'accorder les approvisionnements de près de 500 000 mètres/cubes que Résolu réclamait pour cette scierie qui n'a jamais transformé plus de 400 000 mètres/cubes par année.

Le nouveau projet élaboré par Résolu a été présenté à la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet jeudi dernier, lors de son passage à La Baie. Le vice-président aux opérations de sciage de la papetière, Gilbert Demers, a assisté à cet événement et a eu l'opportunité de discuter pendant quelques minutes avec la ministre à l'abri des regards indiscrets.

Le député péquiste de Dubuc, Jean-Marie Claveau, a indiqué au Quotidien qu'aucune décision n'est arrêtée: «J'ai informé la ministre de l'ensemble du projet et je lui ai fait parvenir les informations pertinentes qu'elle analysera», a déclaré le député au Quotidien.

L'entreprise propose de construire une nouvelle ligne de sciage en récupérant la DDM6 qui a été démantelée à la scierie de Laterrière. Cette ligne de sciage permettrait de diminuer les coûts de production de l'usine et surtout d'augmenter sa capacité de transformation.

La ministre a accepté de rencontrer le patron du sciage chez Résolu malgré son agacement devant le comportement de la papetière à l'endroit des entrepreneurs forestiers et des travailleurs, dont plusieurs risquent de se retrouver le bec à l'eau avec la mise en oeuvre du nouveau régime forestier. Devant les journalistes, la ministre avait exprimé ses inquiétudes par rapport à l'avenir de plusieurs centaines de travailleurs au Québec.

Les garanties d'approvisionnement sont pratiquement sont déjà accordées pour toutes les usines de la région et le ministère n'a plus de marge de manoeuvre dans la possibilité forestière établie par le Forestier en chef pour des approvisionnements permanents. Tout indique, suivant les informations recueillies par Le Quotidien, que Québec pourrait utiliser les volumes disponibles dans le «back log» de l'usine qui comprend plus ou moins 2,6 millions de mètres/cubes de bois qui n'ont pas été récoltés pendant le dernier plan quinquennal en raison des fermetures prolongées provoquées par la crise américaine.

Plus de détails dans le Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer