Sentiers permanents de motoneige

Gaudreault suit les négociations de près

Le président de la Table des véhicules hors... (Photo Isabelle Tremblay)

Agrandir

Le président de la Table des véhicules hors route et maire de Roberval, Michel Larouche, souhaite que le ministre Sulvain Gaudreault se penche rapidement sur la question entourant la création d'un réseau de sentiers permanents de motoneige dans la région.

Photo Isabelle Tremblay

Partager

Isabelle Tremblay
Le Quotidien

(ROBERVAL) La création d'un réseau de sentiers permanents de motoneige au Saguenay-Lac-Saint-Jean est au nombre des priorités du ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Sylvain Gaudreault.

Ce dernier fait preuve d'ouverture et il entend donner suite rapidement aux recommandations faites l'automne dernier par les membres de la Table des véhicules hors route de la Conférence régionale des élus (CRE) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Le ministre est sensible à toute la question des motoneiges et des véhicules hors route. Il se tient informé de ce dossier sur une base régulière. Il est conscient de l'importance et de l'enjeu que cela représente pour l'économie de toute la région. Il suit de très près les négociations sur ce sujet», souligne Yann Langlais-Plante, attaché de presse du ministre Gaudreault.

De son côté, le président de la Table des véhicules hors routes, le maire de Roberval, Michel Larouche, mise grandement sur l'appui ministre Gaudreault et il souhaite que le dossier avance dans les plus brefs délais.

Il soutient que les membres de la Conférence régionale des élus (CRE) n'accepteront pas le renouvellement du mandat de la table, tant et aussi longtemps que le gouvernement ne se sera pas prononcé sur les conclusions contenues dans le rapport qui a été déposé au gouvernement Charest, à l'automne 2011.

La Table de concertation des véhicules hors route a été mise sur pied par les libéraux, en 2009. Son mandat est arrivé à échéance à la fin du mois d'octobre dernier.

«Le ministre Gaudreault a un grand intérêt pour rendre les sentiers permanents. Il a toujours affirmé que cela était prioritaire pour son gouvernement et l'a clairement signifié lors de ses multiples sorties publiques», souligne-t-il.

Dans son rapport, la table a notamment prévu que le réaménagement de certains sentiers de motoneige et de VTT représenterait des investissements de 5 millions de dollars. Elle suggérait aussi le versement d'un crédit d'impôt aux agriculteurs pour qu'ils acceptent de laisser circuler les motoneigistes et quadistes sur leurs terres.

«La prochaine saison de motoneige n'est pas en péril, mais le gouvernement doit donner suite aux conclusions de notre rapport. Les solutions qui ont été mises de l'avant à Saguenay et dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est sont temporaires», termine Michel Larouche.

Itremblay@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer