À la sauce jonquiéroise !

Le professeur et chercheur de l'UQAC, Gérard Bouchard... (Photos archives)

Agrandir

Le professeur et chercheur de l'UQAC, Gérard Bouchard

Photos archives

Partager

Stéphane Bégin
Le Quotidien

(Jonquière) Le petit monde de Jonquière est parvenu à faire sa marque à la télévision. Trois d'entre eux ont participé à la grande messe du dimanche soir, à Tout le monde en parle, alors qu'une autre a été éliminée de la téléréalité Occupation Double.

Pendant que la chanteuse internationale Céline Dion retenait une grande partie de l'attention télévisuelle avec Guy A. Lepage, l'historien et sociologue ainsi que coprésident de la Commission Bouchard-Taylor, Gérard Bouchard, de même que l'analyste de la politique américaine, Guillaume Lavoie, ont répondu aux questions de l'animateur et du fou du roi, l'autre gars de Jonquière, Dany Turcotte.

Durant son intervention, Gérard Bouchard y est allé de quelques commentaires à l'endroit du maire de Saguenay, Jean Tremblay.

«Le maire Jean Tremblay, c'est exactement ce qu'il faut éviter au Québec. On est devant une forme d'intégrisme», a-t-il lancé à la télévision.

De son côté, Guillaume Lavoie a naturellement abordé la dernière élection américaine, lui qui suit la politique du pays de l'oncle Sam depuis plusieurs années. Il était d'ailleurs analyste le soir de la présidentielle pour le compte de Radio-Canada. Il l'a fait en direct de Washington. Il en a fait connaître un peu plus sur l'histoire de la politique des États-Unis.

Et Occupation Double

D'autre part, l'aventure de Laurie Doucet est terminée à Occupation Double. La Jonquiéroise a été expulsée de l'émission dimanche soir en compagnie de son amoureux Nicolas.

En fait, ce sont cinq des membres de la téléréalité qui ont tranché afin d'éliminer un couple de l'aventure en Californie. Et comme Laurie et Nicolas n'étaient pas à la table des discussions pour défendre leur point de vue, ils ont été invités à quitter.

«Je le savais que c'était pour arriver. Je suis très déçue de la façon dont les choses se terminent. Je ne peux pas croire que je n'ai pas pu me défendre parce que je n'ai pas gagné une seule des cinq épreuves», a lancé Laurie, dans la voiture qui la ramenait vers la maison, avant qu'elle ne fasse ses bagages.

En somme, l'élimination s'est faite à la suite de cinq épreuves que les quatre couples encore en lice devaient réaliser. Ceux qui obtenaient les meilleurs pointages méritaient le droit de se retrouver à la grande table des discussions.

Nicolas et Laurie n'y étaient pas, tout comme Érika. Sauf que celle-ci n'a pas été éliminée. Mais elle a promis au couple déchu de les venger la semaine prochaine et d'éliminer Alexandre, qui aurait agi comme un hypocrite.

Quant à Laurie, il semble que les amateurs de l'émission doivent surveiller la sortie qu'elle entend faire ce soir à l'émission. Il semble que ce sera quelque chose à voir et à entendre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer