Un nouveau contrat de 19 M$ octroyé

Malgré le changement de gouvernement, les travaux de... ((Archives))

Agrandir

Malgré le changement de gouvernement, les travaux de parachèvement de l'autoroute 70 vont se poursuivre normalement.

(Archives)

Partager

Stéphane Bégin
Le Quotidien

(Jonquière) Même si un changement de gouvernement s'est opéré dans les derniers mois, cela ne signifie pas pour autant que les projets sont mis sur la glace à Québec. Les travaux d'infrastructures de l'autoroute 70 entre Alma et La Baie se poursuivent. Et plusieurs millions de dollars y sont investis.

Le nouveau ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, ne peut entrer dans tous les détails des travaux à venir pour les prochaines années, mais confirme que le projet se poursuit.

« Ça avance et ce qui est commencé va se poursuivre. Nous avons prévu un montant de 20 millions de dollars pour le début de 2013. Ça comprend de l'infrastructure et du terrassement. On vient d'accorder un contrat de 19 M$ pour un tronçon de quatre kilomètres dans le secteur du chemin Sainte-Famille et du chemin du Plateau, à La Baie. Ces travaux devraient être terminés pour la fin de 2014 «, indique Sylvain Gaudreault.

Le député de Jonquière à l'Assemblée nationale du Québec confirme que son gouvernement entend poursuivre les travaux jusqu'à l'achèvement du projet.

« Nous en avons fait un engagement électoral et notre gouvernement va aller jusqu'au bout. Les travaux se poursuivent. Concernant le secteur de Saint-Bruno et Alma, nous sommes à analyser les divers scénarios envisageables. Nous avons reçu récemment des documents du ministère de l'Environnement et nos spécialistes aux Transports les analysent. Nous voulons déterminer le meilleur projet possible pour le raccordement de l'autoroute vers Alma «, dit-il.

Si les automobilistes de la région utilisent la portion entre Chicoutimi et Larouche depuis quelques années déjà, l'heure pour couper le ruban officiellement de l'inauguration de cette autoroute régionale n'est pas encore déterminée. Quelques années devraient s'écouler avant que le projet, dont l'idée a été lancée il y a plus de 30 ans, ne soit complété.

Jim-Gray

Dans un autre ordre d'idées, Sylvain Gaudreault pense que le dossier du barrage Jim-Gray, à Saint-David-de-Falardeau, pourrait avancer quelque peu dans les semaines à venir. Pas de là à ce qu'une décision définitive soit prise, mais pour que des pistes de réflexion puissent être analysées.

« Ça fait deux fois que les cinq députés de la région doivent remettre la rencontre avec la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet. Il est prévu que nous puissions nous rencontrer, mais il n'est pas facile d'organiser les agendas de quatre ministres et de députés. Mais ça va se faire «, indique M. Gaudreault.

Le 15 décembre 2011, le gouvernement libéral et son ministre Clément Gignac ont décidé de ne pas renouveler le bail de la centrale hydroélectrique de la rivière Shipshaw à Produits forestiers Résolu (PFR).

La décision gouvernementale faisait suite à la fermeture de la machine à papier numéro 6 de l'usine de PFR à Kénogami et devant l'absence d'une liste des investissements prévus par la multinationale.

Depuis ce temps, le barrage est administré par le gouvernement. Aucune décision n'a encore été prise, même si les libéraux avaient prévu le faire le 30 avril dernier. Le barrage produit 63 mégawatts d'électricité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer