Propulsés par les syndiqués

Enfin une victoire des Sags contre les Cataractes

Les employés en lock-out de l'Usine Alma de... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les employés en lock-out de l'Usine Alma de Rio Tinto Alcan ont mis un peu de couleur dans les gradins du Centre Georges-Vézina, hier soir. Environ 150 d'entre eux ont assisté à la victoire, très attendue cette saison, des Saguenéens face aux Cataractes de Shawinigan. Les occasions de se faire entendre n'ont pas manqué, notamment lorsque la resurfaceuse arborait l'orange.

Photo Jeannot Lévesque

Dave Ainsley
Le Quotidien

(Chicoutimi) La bête a été domptée lors du 7e match avec l'appui du 7e joueur. Propulsés par une section de syndiqués en lock-out de l'Usine Alma de RTA complètement survoltés, les Saguenéens ont orchestré une remontée spectaculaire devant 3005 spectateurs au Centre Georges-Vézina, pour finalement l'emporter 5-4.

Ils étaient environ 150 syndiqués de l'Usine Alma dans la section 20 et ils n'ont pas lâché de la soirée. Même lorsque le pointage était de 4-2 en faveur des Cataractes, ils ont continué d'encourager les locaux. Cet appui a transformé les Sags en troisième période qui ont marqué trois fois contre des Cataractes sans réponse. Dans les dernières secondes du match, ça faisait très longtemps qu'il n'y avait pas eu autant de bruit dans le Centre Georges-Vézina.

Lors de son point de presse d'après-match, l'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert n'a pas manqué de le souligner.

«C'était extraordinaire. On a senti qu'ils nous ont transportés», a-t-il mentionné. Les Cataractes étaient pourtant en plein contrôle quand Loïk Poudrier a fait 4-2 sur une superbe pièce de jeu.

En début de rencontre, ils avaient vraiment des airs d'équipe championne alors qu'ils dominaient dans les tirs 14-4 à mi-chemin en première. Les visiteurs ont d'ailleurs pris les devants 2-0 sur deux boulets du Russe Anton Zlobin. Les Saguenéens n'ont toutefois jamais abandonné et ont réussi à créer l'égalité sur un but de Steve Lebel à mi-chemin en troisième. Yoan Pinette a ensuite inscrit son but le plus important de la saison alors qu'il a récupéré le retour pour pousser la rondelle dans une cage déserte.

Marc-Étienne Hubert savourait cette victoire, la première en sept matchs contre les Cataractes cette saison. S'il n'a pas dit que c'était la plus grosse victoire de son équipe cette saison, il ne l'a pas nié non plus.

«J'avoue que c'est un peu spécial, a-t-il lancé à la toute fin de son point de presse. On bat la meilleure sinon l'une des deux meilleures équipes du circuit. Ça se joue sur la glace. Si on fait de bonnes choses comme ce soir, on va ressortir plus souvent avec la victoire que le contraire.»

(La suite dans la version papier du Quotidien)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer