Le pression s'accentue

À Saguenay, comme leurs collègues ambulanciers, Jennifer Morrison... (Photo Michel Tremblay)

Agrandir

À Saguenay, comme leurs collègues ambulanciers, Jennifer Morrison et Claude Larouche portent des pantalons de camouflage comme moyen de pression pour faire avancer leur négociation.

Photo Michel Tremblay

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) La lenteur des négociations dans le secteur ambulancier incite les paramédics à accentuer les moyens de pression.

Depuis le 1er janvier, les quelque 200 paramédics de la région ainsi que leurs collègues de la province travaillent en portant le désormais célèbre pantalon de camouflage.

Selon le porte-parole du Syndicat des paramédics affiliés à la CSN, Martin Harvey, les parties patronale et syndicale ont tenu 25 rencontres de négociations à l'échelle provinciale sans en arriver à une entente sur le renouvellement de leur convention collective. Les points en litige concernent principalement l'abolition de deux échelles salariales ainsi que l'amélioration du fonds de pension.

La prochaine rencontre de négociations aura lieu le 11 janvier prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer