• Le Quotidien 
  • > Église Saint-Édouard: un appui total de Serge Simard 

Église Saint-Édouard: un appui total de Serge Simard

Le comité Patrimoine Saint-Édouard a tenu un point... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Le comité Patrimoine Saint-Édouard a tenu un point de presse devant l'église fermée depuis 2006. Il recommande sa conversion en bibliothèque.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Le député libéral de Dubuc, Serge Simard, appuie sans réserve le projet, évalué entre 12 et 15 M $, de transformer l'église Saint-Édouard, fermée en 2006, en bibliothèque. Il déplore que le dossier n'ait pas avancé depuis son départ comme conseiller municipal et président du conseil d'arrondissement de La Baie.

« La première bibliothèque à Saguenay qui devait être faite c'était celle de Port-Alfred. On a fait Jonquière et on a mis 4 M $ dans celle d'Arvida et il y a personne qui a parlé. (...) On avait travaillé nous autres les trois échevins là-dessus. On était allé voir les autres églises transformées en bibliothèques. Mais dans ce temps-là, on n'a pas été capable de le faire pour toutes sortes de raisons. Le monde chialait sur les bateaux de croisière. Ça a traîné », s'est rappelé, lors d'un entretien téléphonique, celui qui a été président de l'arrondissement de La Baie de 2002 à 2008, avant de faire le saut sur la scène provinciale avec le Parti libéral.

Serge Simard n'est pas effrayé par le coût estimé. Selon lui, le projet de bibliothèque à Port-Alfred était évalué à 14 M $ lorsqu'il était conseiller. 

« C'est vraiment structurant pour Port-Alfred. Le secteur a besoin d'amour. Les restaurants, c'est fermé. Les magasins, c'est fermé. Les services sont en train de mourir dans ce secteur-là. On est train de bouffer le patrimoine des gens, car la valeur des maisons va baisser », a-t-il lancé en guise de cri du coeur pour le quartier qui a vu disparaître son poumon économique avec la fermeture de la Consol, une usine à papier qui a cessé ses opérations en 2004 et qui a été démolie deux ans plus tard.

Deux conseillers sur trois

Le député a transmis récemment une lettre d'appui au comité de sauvegarde de l'église Saint-Édouard, maintenant nommé Patrimoine Saint-Édouard. L'organisme, qui a maintenant une existence légale, a tenu un point de presse mercredi après-midi devant l'ancien lieu de culte situé en plein coeur du secteur Port-Alfred à La Baie. Le président du comité, Martin Saint-Pierre, a dévoilé que le comité retenait officiellement l'option de la reconversion en bibliothèque. Lors d'une rencontre citoyenne tenue plus tôt ce printemps, le comité se gardait une porte ouverte. Celui qui est également directeur général de Centraide pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean a fait la liste des appuis politiques que reçoit le projet. Il a d'abord affirmé qu'il avait reçu l'assentiment de deux des trois membres du conseil d'arrondissement de La Baie, avant de reconnaître en entrevue avec Le Quotidien qu'il n'avait pas réussi à rallier le conseiller Luc Boivin à sa cause. « C'est Luc qui nous manque. On va rencontrer chacun des candidats. On se veut un comité apolitique », a-t-il souligné. 

Présente sur place, la conseillère Martine Gauthier, membre du Parti des citoyens, a expliqué que Luc Boivin, lui aussi du PCS, affirmait qu'il ne voulait pas engager le prochain conseil. « Jean-Pierre Blackburn (le chef du PCS) et moi on a demandé à rencontrer le comité. Pourquoi moi j'y crois, c'est qu'il faut envoyer un signal clair pour Port-Alfred », a clamé celle qui, si elle est réélue, hériterait de ce secteur en raison du redécoupage électoral.

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, assistait également à la conférence de presse. Interrogée par la suite, elle a affirmé que dans son programme, l'ERD s'engageait à appuyer la démarche du comité dans sa recherche de solutions. Pressée de questions par Le Quotidien, elle s'est avancée plus loin. « Oui, je ferais le projet », a-t-elle assuré, consciente de l'ampleur de l'investissement requis.

Étude

L'arrondissement de La Baie a entre les mains une étude réalisée sur l'état de la structure de l'église Saint-Édouard. Initialement, elle devait être présentée au public. « On voulait faire une conférence de presse et la présenter, mais il y a eu d'autres choix qui ont été faits », a mentionné Mme Gauthier. 

Toutefois, le comité a pu la consulter. Son contenu n'empêcherait pas la réalisation du projet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer