• Le Quotidien 
  • > Entente entre Isabelle Dion et le Cégep de Chicoutimi 

Entente entre Isabelle Dion et le Cégep de Chicoutimi

Cegep de Chicoutimi... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Cegep de Chicoutimi

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Sophie Maltais

Stagiaire

Le Quotidien

Une entente hors cours a été conclue entre le Cégep de Chicoutimi et son ancienne directrice des études, Isabelle Dion.

À la suite de discussions, le Cégep de Chicoutimi et Isabelle Dion ont convenu d'une entente le 16 mai dernier. Les deux partis ont convenu que le dossier est maintenant clos et qu'ils n'émettront aucun commentaire à ce sujet.

Le 5 juin 2015, la directrice générale Denyse Blanchet a exigé, sans aucun avertissement préalable, la démission de Mme Dion pour le mardi suivant et a déclaré mettre fin à son contrat. Les procureurs d'Isabelle Dion affirmaient cependant qu'une telle décision ne pouvait être prise que par le président ou le vice-président du conseil d'administration et non par la directrice générale. 

En février 2016, l'ex-directrice des études du Cégep de Chicoutimi réclamait la somme de 500 000 $ à l'établissement. Elle jugeait que son congédiement était illégal, abusif et réalisé sans motifs sérieux.

Cette poursuite, qui comprenait 151 semaines de salaire, des déboursés à la caisse de retraite, des dommages moraux et des préjudices à la réputation, découlait de la crise qui a secoué le Cégep de Chicoutimi en 2014 et qui a provoqué le départ de l'ancienne directrice générale, Ginette Sirois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer