• Le Quotidien 
  • > Tracer la limite de la vie personnelle au travail 

Tracer la limite de la vie personnelle au travail

Marie-Claude Boily et Stéphane Bouchard s'activent actuellement à... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Marie-Claude Boily et Stéphane Bouchard s'activent actuellement à l'organisation du 31e Colloque de gestion des ressources humaines, qui aura lieu le 4 mai prochain, au Delta de Jonquière.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Comment tracer la ligne entre la vie personnelle et la vie professionnelle? Quelles sont les limites à ne pas franchir, autant de la part de l'employeur que des employés? Voilà des questions auxquelles les conférenciers tenteront de répondre, le 4 mai, lors de la 31e édition du Colloque de gestion des ressources humaines du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui aura lieu au Delta de Jonquière.

Cette année, le thème du colloque est «Travail et vie professionnelle, où sont les limites» et une journée fort chargée attend les gestionnaires en ressources humaines.

«On peut dire que c'est le sujet de l'heure et les employeurs, autant que les employés, ont de nouveaux défis à affronter. La vie personnelle prend de plus en plus de place au travail et le travail envahit de plus en plus la vie personnelle. Le colloque donnera des outils aux employeurs, mais aussi aux leaders syndicaux», a affirmé le président du colloque, Me Sylvain Bouchard.

«C'est pratiquement terminé, l'époque où les gens faisaient du neuf à cinq et qu'ils partaient en week-end sans se préoccuper de leur travail. Aujourd'hui, les gens sont joignables partout, avec les courriels et les cellulaires. C'est de plus en plus difficile de faire la coupure et de tracer la ligne», a ajouté la conseillère syndicale pour la CSD Marie-Claude Boily, qui s'occupe également de l'organisation du colloque.

«Comment concilier le bien-être et la performance au travail?»; «L'organisation juste: pour qui, pourquoi et comment?» et «Comment briller sous pression, tandis que d'autres s'effondrent?», font partie des sujets de conférences du colloque.

«Les employeurs font face à de nouveaux défis et de nouvelles réalités, notamment les demandes de congés ou les conciliations travail-famille. D'un autre côté, les employés doivent performer dans un cadre différent de celui d'avant», note Sylvain Bouchard.

L'entreprise STAS proposera d'ailleurs un atelier sur l'harmonie entre le travail et la famille, alors que Jocelyn Brouillard parlera du «brownout», un nouveau mal qui habite certains employés. Caractérisé par un effondrement de la passion, de la motivation et de l'engagement, le «brownout» atteint les employés performants et à haut potentiel qui finissent par quitter une position et un salaire souvent confortables, à bout de la pression.

Le Colloque de gestion des ressources humaines débutera à 7h30, le 4 mai, au Delta de Jonquière. L'organisation espère attirer entre 275 et 300 personnes. La journée se conclura à 16h et une foule d'activités est au programme.

Les personnes désireuses de s'inscrire peuvent le faire en ligne, au www.colloquegrh.org.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer