• Le Quotidien 
  • > Prolongement du réseau d'aqueduc: Saint-Félicien se donne du temps 

Prolongement du réseau d'aqueduc: Saint-Félicien se donne du temps

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La ville de Saint-Félicien retarde de quelques jours l'octroi d'un contrat de 5,9 millions $ pour les travaux de construction du prolongement du réseau d'aqueduc dans le secteur de villégiature de Saint-Méthode.

La municipalité doit répondre à certaines formalités du ministère de l'Environnement et du Développement durable et souhaite aussi faire une demande de subvention dans un nouveau programme. « On ne veut pas de surprise en cours de route. C'est un projet important pour la population et il faut s'assurer que toutes les conditions sont respectées et que nous répondions à toutes les exigences du ministère », a expliqué le maire Gilles Potvin, hier soir, lors de la séance publique du conseil.

Le magistrat a assuré que ce report n'aura pas de répercussions sur l'échéancier des travaux. La ville doit compléter l'analyse de toutes les installations sanitaires et des puits des résidences avant d'obtenir le certificat d'autorisation délivrée par le ministère.

C'est l'entreprise Unibec qui a été le plus bas soumissionnaire pour cet important contrat. La valeur du projet dans son ensemble est évaluée à 9,6 M$.

La conjoncture économique a favorisé la ville qui a obtenu une proposition inférieure aux prévisions. Par contre, comme il y a des contrats qui ne sont pas encore octroyés, la ville ne pouvait pas affirmer que la facture sera moins élevée que prévu pour les citoyens du secteur qui devront payer 40 % des travaux.

Par ailleurs, un contrat de 195 000 $ a été accordé à la firme Tétro tech pour le volet génie civil des travaux.

Programme de subvention conforme

Le programme de subvention de revitalisation du centre-ville qui a permis d'accorder une aide financière pour la construction d'un complexe de condominiums au centre-ville est conforme, selon le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire.

En effet, une plainte avait été formulée par un ou des citoyens jugeant que cette aide ne respectait pas les lois municipales. Dans un avis lu par Gilles Potvin, le ministère confirme que la ville était dans ses droits et respectait les lois municipales. « Je trouvais important de communiquer cette information à la population. Il y a des gens qui ont semé des doutes et remis en question l'administration municipale alors que nous avons travaillé dans la conformité », a-t-il déclaré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer