• Le Quotidien 
  • > Accès au trou de boue de Saint-Jean-Vianney interdit en 2016 

Accès au trou de boue de Saint-Jean-Vianney interdit en 2016

Faute de pouvoir aménager le site plus tôt,... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Faute de pouvoir aménager le site plus tôt, le trou de boue de Saint-Jean-Vianney ne sera pas accessible aux amateurs de véhicules hors route, au cours de l'été 2016.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amateurs de tout-terrain devront faire une croix sur le trou de boue du secteur de Saint-Jean-Vianney pour la pratique des activités «off road» en 2016, a annoncé la ville de Saguenay par communiqué de presse lundi.

Selon la Ville, les délais de réalisation des projets proposés ne permettront pas la tenue de ce genre d'événement cette année.

En tout, une dizaine de projets ont été déposés pour revamper le site. Certains sont plutôt historiques, alors que d'autres sont à caractère environnemental ou patrimonial. Un des promoteurs a également proposé un plan qui permettrait aux amateurs « d'off road » de continuer à s'adonner à ce genre de pratique.

Toutefois, mentionne Saguenay, les autorisations de la Commission de la protection des territoires agricoles du Québec (CPTAQ) ne sont toujours pas délivrées et ne le seront pas avant quelques semaines, voire quelques mois. De plus, le projet ne pourra être réalisé avant l'automne 2016, au mieux.

Par ailleurs, la Ville se dit responsable de la sécurité du secteur et mentionne qu'elle doit encadrer les activités récréatives qui s'y déroulent. Avant que celles-ci ne puissent reprendre, plusieurs aménagements doivent avoir lieu pour sécuriser le site.

Saguenay continuera de tenir la population au courant de l'avancement des différents projets proposés. De plus, la signalisation mentionnant l'interdiction de tenir des activités « off roads » à Saint-Jean-Vianney sera installée sous peu.

Une pause nécessaire, croit Dany Saint-Pierre

Dany Saint-Pierre, qui est derrière le projet du complexe de sports motorisés sur les terres de Saint-Jean-Vianney, comprend la décision de la Ville de Saguenay d'interdire l'accès au «trou de boue» cette année. Il ajoute que le site devrait être aménagé pour l'été prochain.

Lundi, alors que Saguenay annonçait que le site serait fermé en 2016, plusieurs amateurs ont partagé leur mécontentement via les médias sociaux. Dany Saint-Pierre, qui a longtemps géré les activités du «trou de boue», a affirmé que la Ville n'avait d'autre choix que de prendre cette décision.

«C'est normal. La Ville est un peu pognée présentement avec ça, car j'attends encore les autorisations légales du gouvernement pour commencer l'aménagement. Si tout va comme prévu, les travaux pourront commencer en juin, mais il n'y a pas d'activités au trou l'été, alors ça ira à l'année prochaine. Ceux qui fréquentent le site devront patienter», a indiqué Dany Saint-Pierre, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien. Questionné à savoir s'il croyait que les mécontents allaient tenter d'accéder au site malgré la réglementation de la Ville, M. Saint-Pierre a rétorqué qu'il allait faire installer des clôtures autour du fameux trou.

Le projet de Dany Saint-Pierre prévoit l'aménagement de circuits de courses et d'estrades, de même que l'installation de toilettes. Des restaurants mobiles pourraient également être présents sur le site. Dany Saint-Pierre ajoute que le «trou de boue» sera davantage sécuritaire.

Patricia Rainville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer