• Le Quotidien 
  • > 11 ans de complicité entre Dylan et Ciboulette 

11 ans de complicité entre Dylan et Ciboulette

Le 4 avril dernier, Dylan Girard perdait sa... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le 4 avril dernier, Dylan Girard perdait sa complice Ciboulette qui est morte de vieillesse. Un appel de l'équipe de Picotte a mis un baume sur le coeur du garçon de 11 ans.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

Quand Dylan Girard est né, Ciboulette avait déjà une dizaine d'années. Intriguée par ce petit humain, elle passait beaucoup de temps près de lui à l'observer. Dylan a grandi et il est devenu très près de son animal. Souvent, ils dormaient ensemble.

Le garçon de Saint-Honoré a eu beaucoup de peine le 4 avril dernier, soit 11 ans plus tard, quand sa chatte est morte de vieillesse. Pour mettre un baume sur son coeur, son papa, Jean-Paul Girard, a eu l'idée de contacter Mélissa Viau, la complice de Picotte.

« Bonjour notre chatte de 20 ans est décédée cette nuit. Mon plus vieux trouve ça dur... Est-ce que tu aurais un petit moment pour lui offrir tes sympathies svp ? Il t'apprécie. Toutes les fois qu'il t'a rencontrée à l'école, il était très heureux », a écrit monsieur Girard sur la page Facebook de Mélissa.

Lors de cet appel téléphonique spécial, Dylan nous a fait comprendre que Ciboulette était une chatte unique et irremplaçable. « Ciboulette n'était jamais tannante. Elle était calme. Elle aimait beaucoup manger, mais depuis quelque temps, elle souffrait et ne mangeait plus », se remémore le garçon de 11 ans. Son amour pour les animaux le fait rêver. Si bien qu'un jour il aimerait s'entourer d'eux dans le cadre de son travail.

Dylan a précieusement gardé le collier de Ciboulette et souhaite le passer au cou d'un nouveau chat qui signera une nouvelle aventure auprès de lui. Éventuellement, la famille Girard projette en effet d'adopter un chaton, mais pas tout de suite. C'est une décision qui ne se prend pas à la légère.

Comme tous ceux qui ont été marqués par un animal, gageons que, pour Dylan, les chats gris auront tous quelque chose de spécial. Pour lui, ça restera le chat qui aura eu une place privilégiée au coeur de son enfance.

Face-à-face avec La mort

Pour un enfant, perdre un animal est souvent le premier face-à-face avec la mort. Il prend conscience que les êtres vivants qu'il aime peuvent subitement partir pour toujours. Un processus de deuil s'impose. Il ne faut surtout pas banaliser cette peine. Comme plusieurs humains comprennent mal le deuil animal, il existe des ressources pour nous aider à passer au travers de cette épreuve : www.deuil02passage.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer