Quinze photos pour le bénévolat

Jean-Michel Gobeil, coordonnateur du Centre d'action bénévole de... (Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Jean-Michel Gobeil, coordonnateur du Centre d'action bénévole de Chicoutimi, Mélina Larouche, directrice adjointe à la direction du Centre d'action bénévole de Jonquière, ainsi que Kim Lavoie-Dufour, finissante en travail social, ont travaillé à l'organisation d'une soirée reconnaissance pour les bénévoles des trois centres d'action bénévole de Saguenay.

Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montrer le visage des bénévoles, dans leur implication, et la flamme qui les anime. C'est ce qu'a voulu saisir Kim Lavoie-Dufour, finissante en travail social, dans son exposition Le bénévolat, ça change la vie... jusqu'à la fin.

La jeune femme a mené ce projet dans le cadre de son stage en travail social chez Palli-Aide, un organisme d'accompagnement en soins palliatifs. Le vernissage de son exposition a eu lieu jeudi, à la Maison pour tous du secteur Saint-Jean-Eudes, à Jonquière, dans le cadre d'une soirée de reconnaissance pour les bénévoles. Une cinquantaine de bénévoles y ont pris part.

Kim Lavoie-Dufour a participé à l'organisation de cette soirée qui regroupait pour la première fois les centres d'action bénévole de Jonquière, Chicoutimi et de La Baie, ainsi que Palli-Aide.

La photographe amateur présente 15 portraits de bénévoles dans son exposition. Les photos, en noir et blanc, sont accompagnées d'une citation qui rappelle la nature de leur implication. D'autres photos, en couleurs, sont orientées sur le thème de la fin de vie.

«Je voulais saisir l'âme de la personne, son vécu, son appartenance, en immortalisant leurs actions», expose la jeune femme, qui était visiblement heureuse de présenter le fruit de son travail jeudi.

La soirée était organisée dans le cadre de la Semaine de l'action bénévole 2016, qui se déroulait partout dans la province sous le thème «Le bénévolat, un geste gratuit, un impact collectif».

Les centres d'action bénévole de Jonquière, Chicoutimi et La Baie, ainsi que Palli-Aide, peuvent compter sur un total de plus de 300 bénévoles.

La Semaine de l'action bénévole se voulait aussi une occasion de sensibiliser la population au bénévolat, en particulier les plus jeunes.

«On manque toujours de bénévoles, explique Sonia Tremblay, directrice du Centre d'action bénévole de Chicoutimi. On respecte les limites et les disponibilités de nos bénévoles, mais c'est certain qu'on en a toujours besoin. Les besoins sont grandissants, en soins à domicile, entre autres.»

Le coordonnateur du centre, Jean-Michel Gobeil, a participé à différents événements la semaine dernière pour rencontrer des jeunes. «La promotion de l'action bénévole en milieu scolaire, dans les écoles primaires, par exemple, fait aussi partie de notre mission et du message que nous voulons transmettre aux jeunes», explique-t-il.

Les intervenants rencontrés par Le Progrès-Dimanche se réjouissent toutefois de constater que de plus en plus de jeunes sont intéressés à faire du bénévolat. Par ailleurs, la neuvième édition du Salon du bénévolat régional aura lieu le 24 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer