• Le Quotidien 
  • > École Saint-David-de-Falardeau : 25 000$ pour de beaux projets 

École Saint-David-de-Falardeau : 25 000$ pour de beaux projets

L'École primaire de Saint-David-de-Falardeau a participé au concours... (Progrès-dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'École primaire de Saint-David-de-Falardeau a participé au concours «Donne des super pouvoirs à ton école» de Bureau en gros et a remporté 25 000 $ en matériel électronique.

Progrès-dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grâce à son implication dans des projets concernant l'environnement, l'école primaire de Saint-David-de-Falardeau a remporté un prix de 25 000 $ en appareils électroniques de la part de l'entreprise Bureau en gros, dans le cadre du concours «Donne des super pouvoirs à ton école».

«C'est une classe qui avait entendu parler de ce concours de Bureau en gros et qui a décidé d'y participer dans le cadre d'un projet de groupe», explique le directeur de l'école Saint-David, Sylvain Morissette.

Le prix servira à fournir les classes de matériel électronique comme des ordinateurs, même si certaines discussions sur l'utilisation du lot doivent encore avoir lieu. «Ça fait partie de leur génération», ajoute le directeur simplement.

En tout, une dizaine d'écoles dans tout le pays, tant primaires que secondaires, ont été choisies pour recevoir ce prix. Le concours est réalisé avec l'aide du Jour de la Terre Canada, qui a participé au processus de sélection des gagnants.

L'école de Saint-David-de-Falardeau s'est démarquée grâce à ses nombreux projets visant à apprendre aux jeunes à travailler avec l'environnement.

«On sensibilise vraiment les jeunes. On se doit de les éduquer sur les valeurs des années 2000, mentionne M. Morissette. On a vraiment beaucoup de projets dans la ville, mais on a présenté ceux qui touchent particulièrement les jeunes.»

Ceux-ci touchent à tout: des cartes de Noël recyclées et faites à la main jusqu'à la récupération de vieux tissus pour en faire des sacs de chaussures, en passant par la plantation de camérisiers.

Le directeur explique que c'est l'organisme de participation des parents qui a mis sur pieds la mission environnementale de l'école en créant le groupe «Vers le faire vert».

«Ce qu'on a gagné part vraiment de ce groupe-là et de la classe qui a rendu public ce qu'on faisait», conclut Sylvain Morissette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer