• Le Quotidien 
  • > Les croisières en baisse de 44 % à Trois-Rivières 

Les croisières en baisse de 44 % à Trois-Rivières

Le M/S St-Laurent Prestige a accosté à Trois-Rivières... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le M/S St-Laurent Prestige a accosté à Trois-Rivières à trois reprises en 2015. Il devait faire huit escales en 2016.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Quotidien

Le nombre de croisières internationales à Trois-Rivières affichera une baisse de 44 % par rapport à 2015 en raison de l'annulation des itinéraires d'une entreprise française.

La compagnie Rivages du monde offrait à des touristes français un tour du Saint-Laurent en plus d'une escale à Toronto et dans l'État de New York. Le M/S St-Laurent Prestige a fait escale à Trois-Rivières à trois reprises en 2015. Les huit escales prévues entre juin et octobre 2016 ont été annulées, ce qui fait chuter de 18 à 10 le nombre de croisières internationales.

« Le navire ne fait plus cette croisière et on ne sait pas pourquoi. Mais c'est la même situation pour tous les ports. Rivages du monde a annulé les itinéraires dans le fleuve », confirme Yolaine Masse, directrice de Tourisme Trois-Rivières.

Le Nouvelliste a contacté Rivages du monde pour tenter de connaître la raison de cette annulation. La compagnie n'a pas répondu à la demande d'entrevue.

Le retrait de huit escales privera Trois-Rivières d'une importante affluence. 1600 croisiéristes de moins visiteront la ville. Toutefois, le Canadian Empress, battant pavillon canadien, accostera à 12 reprises à Trois-Rivières. Le premier arrêt de ce bateau de 66 passagers est prévu pour le 12 juin.

2500 passagers

Mme Masse est évidemment déçue de la perte de ces huit escales, mais estime que la saison 2016 sera quand même intéressante avec 10 arrêts de navires internationaux, 2500 passagers et 140 membres d'équipage. En 2015, Trois-Rivières avait accueilli 18 croisières et 7500 passagers.

Le premier navire international à accoster au port de Trois-Rivières sera le Grande Mariner. Ce navire battant pavillon américain arrivera le 8 septembre avec 88 passagers et 22 membres d'équipage. La croisière de 16 jours prendra le départ de Boston, passera par Martha's Vineyard au Massachusetts et par Cooperstown, dans l'État de New York, avant de visiter Trois-Rivières. La croisière prendra fin à Montréal.

Nouveau client

« C'est un nouveau client pour nous. Ça fait plusieurs années qu'on les rencontre, ils ont vu qu'on est à notre cinquième saison en 2016, ils nous ont regardés et ils nous ajoutent à leur itinéraire », se réjouit Mme Masse à propos de ce bateau qui reviendra à trois autres reprises cette année.

Le Seabourn Quest suivra le 10 septembre. Ce navire de 450 passagers part de Dover, en Angleterre et passe par l'Écosse, l'Irlande, l'Islande, le Groenland et Terre-Neuve-et-Labrador avant de gagner le Québec.

Le MS Europa 2 offre un itinéraire avec des escales comparables à ses 500 passagers. Celui-ci quittera Hambourg, en Allemagne, le 28 août afin de se diriger vers la Norvège, puis en Islande, au Groenland, Terre-Neuve-et-Labrador et le Québec. Il s'arrêtera à Trois-Rivières le 16 septembre. Le prix de base pour cette croisière de trois semaines, incluant le vol de retour Montréal-Allemagne, est de 11 980 euros, soit plus de 17 000 $ canadiens.

L'équipe de Tourisme Trois-Rivières aura une journée occupée, le 12 octobre, avec la visite du MS Amadea (624 passagers) et du Silver Whisper (382 passagers).

Selon des vérifications effectuées par Le Quotidien, mercredi soir, le quai d'escale de La Baie ne devrait pas être touché. Ce navire n'est pas prévu à l'horaire et n'aurait jamais fait escale dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer