• Le Quotidien 
  • > Le nouveau cimetière inauguré le 5 novembre 

Le nouveau cimetière inauguré le 5 novembre

Les convives seront invitées à participer à la... (Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les convives seront invitées à participer à la bénédiction du nouveau cimetière et à visiter le nouveau lieu de sépulture de la congrégation de religieuses enseignantes, fondée en 1984.

Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau cimetière des Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil sera inauguré le 5 novembre, à l'église Sainte-Anne. Les dépouilles de 403 soeurs ont été exhumées du cimetière de la congrégation, situé dans le rang Saint-Joseph, pour être inhumées dans le nouveau site de Sainte-Anne. Cette opération délicate s'est échelonnée sur quatre semaines.

La cérémonie d'inauguration se déroulera à 15h, dans l'enceinte de la paroisse, dans un premier temps. Puis, les convives seront invitées à participer à la bénédiction du nouveau cimetière et à visiter le nouveau lieu de sépulture de la congrégation de religieuses enseignantes, fondée en 1984.

«La cérémonie permettra à la fois de souligner le déplacement des dépouilles et de se remémorer le temps qu'ont offert ces femmes pour l'éducation des enfants», commente Alain Girard, directeur général de la Corporation des cimetières catholiques de Chicoutimi, qui a effectué la délicate opération.

La Corporation profitera également de l'inauguration pour expliquer le déroulement du déménagement des dépouilles, qui s'est fait entre le 21 septembre et le 16 octobre. «La première étape du travail a été la plus difficile et la plus longue, car il s'agissait d'ossements. C'était pratiquement du travail d'archéologues. Il y a aussi eu un travail clérical important pour déterminer l'emplacement exact de chaque dépouille et planifier l'exhumation», raconte M. Girard.

Le nouveau lieu de repos des soeurs a été aménagé de façon chronologique. Le site possède 80 terrains et contient 50 monuments, fabriqués par Granit Moreau, pour immortaliser l'identité de ces religieuses. À l'entrée, un premier monument rend hommage à la fondatrice. Ensuite, une fosse commune regroupe les 263 religieuses décédées avant 1994, dont les noms figurent sur six plaques commémoratives. Pour les soeurs qui ont rendu l'âme de 1994 à aujourd'hui, leurs noms figurent par groupement de trois religieuses par plaque. Dix-huit terrains ont aussi été réservés pour les soeurs toujours vivantes.

Pour rendre le site accessible aux familles et à la population, des travaux ont été effectués sur le chemin d'accès à partir de la rue Roussel. Par ailleurs, le cimetière est éclairé et clôturé. L'aménagement paysager, qui met en valeur le site, sera complété au printemps.

Enfin, le nouveau lieu de sépulture de la congrégation sera ajouté au cimetière virtuel de l'Alliance funéraire du Royaume.

Le déménagement du cimetière des Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil n'était pas une première pour la Corporation, qui avait dirigé en 2010 l'exhumation des corps de 142 prêtres du diocèse de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer