• Le Quotidien 
  • > Les Couguars viennent à bout des Gaillards 

Premier match de la saison

Les Couguars viennent à bout des Gaillards

L'attaque aérienne des Gaillards a manqué un peu... (Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

L'attaque aérienne des Gaillards a manqué un peu d'ajustement dans la défaite d'hier soir face aux Couguars, selon l'entraîneur-chef François Laberge.

Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont effectué une remontée pour venir à bout de leurs rivaux des Gaillards du Cégep de Jonquière, 23-10, hier soir, au terrain de l'UQAC, dans un match de la Ligue de football collégial, division 2.

Les Gaillards ont pris les devants 10-0 en première demie, mais n'ont pas réussi à ajouter de points au tableau par la suite. Après un touché de sûreté, leur seul touché a été inscrit par Raphaël Lapointe après avoir lui-même bloqué un botté de dégagement des Couguars.

Les locaux ont toutefois repris du poil de la bête avant la pause. Le porteur de ballon français Jason Lemgudiana a inscrit le premier de ses deux touchés pour ramener l'écart à trois points. Les Gaillards pensaient bien avoir une chance d'ajouter à leur avance dans la dernière minute, mais un superbe jeu défensif a fait perdre le ballon au receveur à quelques verges de la zone payante.

La deuxième demie a viré au cauchemar pour les Gaillards, qui en plus d'encaisser deux touchés, ont perdu les services de leur quart-arrière Albert Côté-Tessier au troisième quart, victime d'une importante blessure à la jambe. Il est resté étendu de longues minutes au sol et semblait souffrir avant de quitter sur une civière, ce qui a causé une interruption du match d'une trentaine de minutes. Après cette longue pause, le momentum avait complètement changé de côté, et à la suite d'une deuxième longue séquence à l'attaque des Couguars, Francis Simard a cogné le dernier clou sur une rare passe des Chicoutimiens.

«On a corrigé certaines choses. Ce qui nous a fait mal, c'est le botté de dégagement. Défensivement, on n'a pas donné de touché. Offensivement, on savait que ça prendrait du temps. Avec notre style par la course, on savait qu'au début, ce serait plus difficile, mais que ça finirait par ouvrir», a commenté l'entraîneur-chef des Couguars, Martin Gagnon, soulignant l'efficacité de son jeune quart-arrière Pierre-Luc Lachance en remplacement de Raphaël Cyr qui n'est pas disponible cette saison pour des raisons académiques.

«Je pense qu'on a manqué d'opportunisme. Je pense que le quatrième essai raté quand on avait les devants 10-0 aurait pu faire la différence. On a manqué aussi d'ajustement sur les passes. Il ne manquait pas grand-chose. Je pense qu'on aurait pu faire de 14 à 20 points de plus», a pour sa part estimé son homologue des Gaillards, François Laberge, concédant que la fatigue s'était installée en défensive en fin de rencontre. Il comprenait également que le quart-arrière substitut Anthony Ouellet avait été envoyé dans la fosse aux lions. «C'est un jeune de 16 ans qui arrive du secondaire, alors il n'était pas prêt tout de suite. Je pense qu'il va être bon. Il a du talent et un bon bras, mais la balle ne sortait pas comme à l'entraînement. Il était un peu nerveux, mais on l'excuse avec ce baptême collégial auquel il s'attendait plus ou moins.»

Les Gaillards recevront les Filons de Thetford-Mines la semaine prochaine alors que les Couguars rendront visite aux Jeannois d'Alma.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer