Festival Humanité de Chicoutimi

Prendre le temps de réfléchir

André Fortin, membre de l'organisation du festival Humanité,... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

André Fortin, membre de l'organisation du festival Humanité, est heureux de la participation du public dans le cadre de la première édition de l'événement.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

La première édition du festival Humanité se déroule cette fin de semaine sur la zone portuaire de Chicoutimi. Pendant trois jours, les organisateurs invitent la population à prendre le temps de réfléchir à différents enjeux qui marquent notre société.

Les organisateurs de l'événement espèrent accueillir quelque 500 personnes au cours de la première édition. «Vendredi, 140 personnes sont passées. Aujourd'hui, il y a encore beaucoup de gens. On va dépasser notre objectif, c'est sûr», affirme André Fortin, membre de l'organisation.

Plusieurs conférences, ateliers et activités se tiennent au cours de la fin de semaine. «On parle de l'écart entre riches et pauvres, de l'environnement, du sens qu'on donne à nos vies dans une société où on a l'impression que l'horizon est bouché. On veut se parler et se rendre compte que c'est possible de faire quelque chose.»

Différents invités sont présents pour l'événement. Jean Béliveau, qui a fait le tour du monde en marchant pour promouvoir la paix et la non-violence, racontera cette aventure humaine. Serge Mongeau, le père de la simplicité volontaire, Vivian Labrie, co-fondatrice du Collectif pour un Québec sans pauvreté, Roméo Bouchard, fondateur de l'Union paysanne, et Nicole Huybens, spécialiste des questions environnementales participent au festival.

Les organisateurs ont choisi le site du Vieux-Port afin de rendre l'événement le plus accessible possible.

«En tenant l'événement dans un lieu public, on souhaite attirer un bassin de population qui n'est pas nécessairement un bassin d'initiés. C'est l'occasion pour monsieur et madame tout le monde de se mettre à réfléchir à tout ça. C'est donner une occasion aux gens de Les activités se poursuivent aujourd'hui jusqu'à 16h30.

À 10h, une conversation en direct avec des enfants du Cameroun est prévue. De 12h45 à 14h, une conversation publique réunissant divers intervenants issus de différents milieux, puis une tempête d'idées collectives se tiendront.

À 14h, le coup d'envoi de la Marche Humanité, une marche symbolique pour faire un pas vers un monde meilleur, sera donné.

André Fortin confirme que l'événement devrait revenir l'an prochain.

«On plante quelque chose et on espère que ça va pousser et prendre racine. On se donne trois ans pour y arriver.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer