Possibilité d'aller dans la NCAA

Cardone préfère les Sags

Nicholas Cardone sera l'un des cinq joueurs de... (- Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Nicholas Cardone sera l'un des cinq joueurs de 16 ans des Saguenéens en début de saison.

- Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nicholas Cardone a préféré les Saguenéens à l'option des collèges américains. Incertain de son choix au début du camp, l'attaquant de 16 ans originaire du Lac-Saint-Louis s'est laissé convaincre par le Saguenay, l'environnement ainsi que le personnel d'entraîneurs.

«Je crois que le développement dans la LHJMQ est le meilleur que tu peux avoir. C'est pour ça que j'ai décidé de tenter ma chance et j'ai été suffisamment chanceux pour percer la formation», mentionne Nicholas Cardone dans un premier temps.

«Quand je suis arrivé, je ne savais pas si j'allais rester seulement 48 heures pour garder mon éligibilité. Après une bonne discussion avec les entraîneurs, ma famille et moi avons décidé que le meilleur pour moi était de rester et de tenter le coup. Heureusement, tout a bien fonctionné pour moi», reprend le rapide joueur de centre qui était au courant des possibilités une fois son choix de rester avec les Sags effectué.

«Ça bien tourné, mais sur le coup, ce n'était pas facile parce que tu ne sais pas ce qui va arriver. Tout peut se produire», exprime-t-il, ne pensant pas que la possibilité américaine l'a fait glisser de quelques rangs au repêchage. Il affirme qu'en entrevue en marge du repêchage, il avait dit à toutes les équipes rencontrées qu'il se présenterait au camp et prendrait une décision par la suite. Au 56e rang, il était toujours disponible et l'état-major des Saguenéens n'a pas hésité bien longtemps. «Je ne sais pas si ça l'a fait reculer, mais en tout cas, on était bien contents de le prendre en quatrième ronde», de raconter l'entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean.

Nicholas Cardone évoluait dans le midget espoir la saison dernière au lieu du midget AAA. Les Lions du Lac-Saint-Louis lui avaient réservé une place sur un trio défensif, ce qui ne lui convenait pas. «Je sais que j'aurais pu jouer dans le AAA, mais j'ai fait le choix d'aller dans le calibre inférieur où je pouvais mieux me prouver dans l'espoir d'être repêché. J'ai amené cette confiance de la saison dernière au camp avec un gros entraînement», de raconter Nicholas Cardone qui a récolté un peu plus d'un point par match avec les Tigres du Lac-Saint-Louis. La marche est haute entre le midget espoir et le junior majeur, mais jusqu'ici, le joueur de 16 ans s'en sort très bien, notamment grâce à sa vitesse et des habiletés individuelles au-dessus de la moyenne.

«Je suis un joueur rapide, mais dans le junior majeur, c'est vraiment rapide. Ce sont les meilleurs joueurs. Il faut s'ajuster et je vais le faire aussi rapidement que possible, assure-t-il. Pendant l'été, je me suis entraîné plus fort que jamais. Je suis arrivé prêt. Je ne connaissais pas le calibre des autres joueurs, mais je savais que j'allais être à mon meilleur.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer