• Le Quotidien 
  • > Rebecca Leclerc s'est remise au travail 

Rebecca Leclerc s'est remise au travail

Rebecca Leclerc a interprété deux de ses compositions,... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Rebecca Leclerc a interprété deux de ses compositions, lundi, lors de la première soirée de compétitition.

Photo Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Roger Blackburn
Le Quotidien

(Saint-Ambroise) Après son passage à la populaire émission La Voix, en début d'année, Rebecca Leclerc a vécu comme un choc post-traumatique après avoir été sous les feux de la rampe pendant plusieurs semaines.

«Les gens écrivaient des messages sur les réseaux sociaux et j'ai tout lu, les gentils comme les méchants commentaires. J'ai pris la peine de répondre à chacun. Quand quelqu'un écrivait que je ne savais pas chanter, je lui répondais pour qu'il sache que sa méchanceté s'adresse à une personne qui existe vraiment, à qui ça fait de la peine», a raconté la jeune artiste de 22 ans en entrevue hier après-midi lors des répétitions.

L'auteure-compositrice-interprète originaire de Chicoutimi avoue eu avoir de la difficulté un mois après cet épisode à La Voix. «Sur le coup j'ai profité de cette visibilité, mais un mois après j'avais perdu confiance en moi, je ne chantais plus, je ne composais plus de musique, je ne me trouvais pas bonne, je n'avais plus le goût», raconte celle qui participe pour une troisième fois au Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

L'hiver a été difficile pour elle. Elle a fait une démarche de financement sur les réseaux sociaux et a réussi à amasser 2280$ pour réaliser un premier album. «Je suis jeune, on fait des erreurs, on choisit les mauvaises personnes, mais on apprend de nos échecs. Je devais peut-être passer par là pour découvrir vraiment qui je suis», confie celle qui a recommencé à faire de la musique cet été.

«Après quelques semaines de découragement, je me suis levé un bon matin, et sans raison particulière et je me suis dit: envoye, déniaise, et j'ai recommencé à produire. J'ai changé mon rythme de vie en intégrant de l'activité physique et une bonne alimentation et la confiance et réapparue», explique-t-elle. «Je me présente ici à Saint-Ambroise dans l'intention de m'amuser et d'acquérir le maximum d'expérience, sans me soucier de l'aspect compétition», ajoute-t-elle.

Sa force de caractère lui a permis de se remettre au travail en jouant régulièrement avec son band pour préparer un album en vue d'une tournée de spectacles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer