Chaloupe à rames

Record égalé par les Gagné

En chaloupe à rames masculin, Yohann Gagné et... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

En chaloupe à rames masculin, Yohann Gagné et Éric Gagné ont enfin ou inscrire leur nom sur le gros trophée du Marathon de 42km de Festirame.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

«Enfin on va mettre notre nom sur ce trophée-là!», s'est exclamé Éric Gagné, peu après avoir franchi les 42 kilomètres du 42e Marathon Proco de chaloupes à rames tenu hier sur le lac Saint-Jean en compagnie de son coéquipier Yohann Gagné. En plus de la couronne de champions, le duo a profité d'excellentes conditions météo et nautique pour égaler le record de 4h15mn établi en 2009 en chaloupe à rames par Éric Gagnon et Jean Lemieux.

Pour Éric Gagné, la victoire était d'autant plus précieuse qu'il s'agit de sa première en 18 participations. «J'ai fini deuxième à au moins cinq reprises, a-t-il confirmé. En 2008, j'étais en tête et nous avions été obligés d'abandonner à cause d'un malaise. Ça fait donc depuis 2008 que je cours après cette victoire et c'est aujourd'hui que ça se passait!»

Son coéquipier Yohann Gagné (11e participation) avait déjà eu le bonheur de soulever l'imposant trophée en 2008, alors qu'il faisait équipe avec Samuel Lapointe. «Après sept ans, on était dû», a commenté Yohann qui fait équipe avec Éric depuis trois ans.

La victoire a été chaudement disputée, les champions en titre, Nicolas Proulx et Camil Morin, leur livrant une lutte de tous instants dans l'espoir de conserver leur couronne.

«On est partis premiers et on a gardé la cadence. On a travaillé fort en équipe et ça a super bien été. Ils sont venus à trois secondes de nous. On s'est parlé et on a redoublé d'efforts pour reprendre notre 40 secondes d'avance», a relaté Yohann. «À l'entrée de la rivière, ils nous ont remontés et on a eu comme un 20e souffle», d'imager Éric. «On a dominé cette course du début à la fin et on ne voulait pas donner d'avance à personne», a conclu Yohann qui a fait sauter le bouchon de champagne avec une joie évidente avant d'être copieusement arrosé par son coéquipier devant leurs supporteurs en liesse.

Vice-champions

Nicolas Proulx (14 participations) a inscrit son nom sur le gros trophée à cinq reprises, dont quatre avec Steeve Larouche (2010 à 2013) et l'an dernier avec Camil Morin (4e participation). Le duo est venu bien près de réitérer l'exploit. Malgré cette 2e position, Nicolas Proulx s'est réjoui de la victoire de son demi-frère, Éric Gagné.

«Je suis entièrement satisfait (de notre course) et en plus, c'est la première victoire de mon frère, Éric. Je suis très content pour lui et je le félicite. On a déjà failli gagner ensemble et je suis très content pour eux», a-t-il commenté. Il est aussi satisfait de la bataille livrée. «On est venus à deux chaloupes de distance d'eux, mais nous avons eu de petits problèmes techniques avec notre bateau. Ça fait partie de la ''game'' et on est quand même contents. Au départ, on était premier et on s'est fait rentrer dedans et on a perdu le rythme. Je lève mon chapeau aux gagnants», a conclu Proulx dont le duo a arrêté le chrono après 4h19mn 20.

Soulignons également l'excellente performance du tandem de Mario Larouche et Marc-André Nault qui a ravi la 3e position (4h32mn 13) alors que les deux rameurs n'en étaient qu'à une deuxième participation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer