Cimetière de Saint-Félicien

En véhicule à travers les tombes

Des traces de pneus étaient bien visibles dans... (Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin)

Agrandir

Des traces de pneus étaient bien visibles dans la pelouse, hier.

Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

Des vandales s'en sont pris aux pierres tombales du cimetière de Saint-Félicien, dans la nuit de vendredi à samedi. Une douzaine de dalles funéraires ont été renversées et certaines ont été carrément détruites.

Hier matin, un citoyen a alerté les autorités, après avoir constaté l'état du cimetière, situé au 1233, boulevard Sacré-Coeur, à Saint-Félicien.

Il semblerait qu'un ou des vandales aient pénétré dans l'enceinte du cimetière, à bord d'un véhicule. D'importantes traces de pneus étaient bien visibles dans la pelouse et le véhicule aurait percuté plusieurs pierres tombales et monuments sur son passage. L'une d'entre elles était détruite en plusieurs morceaux. En plus des pierres tombales, deux poteaux de métal ont également été endommagés.

Lors du passage du journaliste du Progrès-Dimanche qui a pris les photos, hier après-midi, personne n'était présent, mais des débris de voitures jonchaient le sol.

Les policiers sont passés sur place en matinée, afin de constater les dégâts. «Oui, il y a eu du vandalisme au cimetière et une plainte de méfait public a été enregistrée», a affirmé la chef d'équipe de la Sûreté du Québec, lorsque questionnée à ce sujet.

Les policiers n'avaient toutefois pas de suspects dans cette affaire, hier soir.

Le Progrès-Dimanche a tenté de discuter au téléphone avec quelqu'un du presbytère de Saint-Félicien, hier, mais sans succès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer