Convention Tattoo Saguenay

Zombie Boy vole la vedette

Un invité de marque était à La Pulperie,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Un invité de marque était à La Pulperie, hier. Zombie Boy faisait sa première visite à Saguenay.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

Le bruit des aiguilles frappe en pénétrant dans le bâtiment 1912 de La Pulperie de Chicoutimi. Les 50 tatoueurs, concentrés, sont à l'oeuvre et offrent tout un spectacle, qu'il soit en couleur ou en noir et blanc. Pour les mordus et les curieux, la 2e édition de la Convention Tattoo Saguenay se poursuit aujourd'hui.

Les organisateurs de cette deuxième édition avaient un invité de marque cette année. Nul autre que Zombie Boy, qui effectuait sa première visite en sol saguenéen. Le Montréalais est connu internationalement dans l'univers du tatouage. C'est que le corps de l'homme est recouvert de dessins, de la tête aux pieds. Son premier tatouage, il se l'est offert à 16 ans. «C'était une tête de mort de style pirate, sur mon bras. J'aurais bien aimé être un pirate, mais j'ai peur des requins», a affirmé l'homme en noir et blanc, qui prenait un malin plaisir à poser pour la caméra avec les visiteurs. Entre autres choses, Zombie Boy a participé au tournage d'un vidéoclip de Lady Gaga et à une impressionnante campagne de publicité pour L'Oréal, alors que tout son corps était recouvert de fond de teint, qui camouflait ses innombrables tatouages.

«On est content d'avoir pu accueillir Zombie Boy. C'est un gars social et une véritable icône dans l'univers du tatouage», a affirmé l'un des organisateurs de l'événement, Yoan Vaillancourt.

«C'est un de mes amis tatoueurs qui m'a dit qu'il venait ici. Alors j'ai demandé si je pouvais venir! Ça s'est pas mal décidé à la dernière minute. Je trouve ça beau Saguenay», a indiqué Zombie Boy.

Au cours du week-end, pas moins de 50 tatoueurs du Québec, mais aussi d'Europe, se donnent rendez-vous à La Pulperie. Hier en après-midi, ils étaient tous à l'oeuvre et certains visiteurs avaient pris un rendez-vous depuis un an.

«Pour les grosses pièces, comme le dos ou les cuisses, les gens devaient prendre rendez-vous rapidement, puisque tous les tatoueurs sont très en demande. Mais les visiteurs peuvent aussi décider de se faire tatouer sur place ou prendre un rendez-vous pour plus tard», a expliqué Yoan Vaillancourt.

L'événement se poursuite aujourd'hui, de 10h à 17h.

Voir la couverture complète dans la version papier ou électronique du Progrès-Dimanche

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer