Alma: une programmation équilibrée

Louis-Jean Cormier présentera son nouvel album à la... (Archives le Progrès-Dimanche, Marianne L. St-Gelais)

Agrandir

Louis-Jean Cormier présentera son nouvel album à la salle Michel-Côté le 17 octobre à 20h.

Archives le Progrès-Dimanche, Marianne L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
DOMINIQUE GOBEIL
Le Quotidien

La nouvelle programmation de Ville d'Alma Spectacles laisse une place de choix à la musique, notamment aux auteurs-compositeurs-interprètes francophones pour sa dix-neuvième année, tout en restant osée, équilibrée et ouverte sur tous les genres.

La responsable des communications et du développement Stéphanie Girard est fière d'accueillir dès l'automne des artistes avec du nouveau matériel tels Ariane Moffat, Louis-Jean Cormier et Chloé Sainte-Marie avec son spectacle de poésie.

«Nos 42 évènements sont bien répartis selon tous les genres. Comme nous en présentons moins qu'à Saguenay, nous travaillons avec un cadre de travail précis pour chaque discipline», mentionne-t-elle.

Les chanteurs rassemblant un plus large public ne sont pas en reste avec Roch Voisine, Tocadéo et le spectacle Paul Daraiche and friends. Le diffuseur présente aussi une série de sept concertos des plus relevés, avec entre autres la dernière visite de Jacques Clément comme chef de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et le clarinettiste Christopher Hall, accompagné du quatuor à cordes issu de la région Quartetto.

L'organiste en résidence de l'Orchestre symphonique de Montréal Jean-Willy Kunz viendra aussi faire son tour à l'église Saint-Joseph. «La musique classique est très forte chez nous, affirme Stéphanie Girard. Nous avons toujours de très belles salles et les artistes reconnaissent Ville d'Alma Spectacles pour notre accueil et celui du public.»

L'organisation revient pour une quatrième année avec des spectacles offerts sous la formule Côté scène. Cette initiative du directeur technique permet de combiner la technique impeccable de la salle Michel-Côté et une ambiance plus intime. Les spectateurs, qui peuvent être environ 200 au maximum, se regroupent eux aussi sur la scène autour de tables, dans un style cabaret.

«L'artiste est surélevé sur un stage qu'on installe. Il y a un service de bar et on peut configurer le tout comme on veut, avec une piste de danse par exemple», explique Mme Girard.

Dans la catégorie musique éclectique, la voix un peu graveleuse de Betty Bonifassi, révélée dans Les triplettes de Belleville, sera particulièrement mise en valeur dans l'option Côté scène. Elle offrira au public son projet de chants provenant des esclaves noirs, le tout interprété avec son rythme personnel un peu techno. Un coup de coeur pour Stéphanie Girard.

Jamais sans l'humour

Ville d'Alma Spectacles ne pouvait passer à côté d'une programmation humoristique, avec neuf artistes qui satisferont tous les goûts. Par exemple, Mario Jean, Rachid Badouri et Jean-François Mercier font office de figures plus connues, alors qu'on aura bien du plaisir à découvrir Olivier Martineau, selon Mme Girard. La production burlesque Ladies night, qui est en voie de devenir un classique, sera aussi du nombre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer