Au président FSC Canada

Richard Garneau... (Archives Jeannot Lévesque)

Agrandir

Richard Garneau

Archives Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(Saint-Félicien) Produits forestiers Résolu est prêt à rencontrer le président de FSC Canada pour recouvrer la certification sur deux territoires de coupe au Lac-Saint-Jean.

C'est l'invitation que fait le grand patron Richard Garneau, dans une lettre publiée dans nos pages. Il demande à Francis Dufresne de lui faire part des pistes de solutions qui pourraient être envisagées alors que deux éléments liés à la perte des certifications sont du ressort du gouvernement.

La multinationale en propose une concernant la non-conformité liée à la protection du caribou forestier alors que des entreprises oeuvrant sur des territoires avoisinants ont pu conserver leur certificat. « Résolu serait disposé à collaborer dans le cadre d'une analyse comparative indépendante de tous les audits réalisés au Québec et en Ontario selon la norme boréale du FSC au cours des dernières années afin de comparer les exigences et les interprétations des auditeurs, ainsi que les efforts déployés par les détenteurs de certificats pour rencontrer ces exigences », peut-on lire.

Résolu aimerait bien retrouver ces deux certificats, mais la problématique du caribou forestier et le conflit pas réglé entre la Première Nation Crie et le gouvernement du Québec concernant le territoire Baril-Moses sont deux dossiers épineux relevant de la responsabilité du gouvernement.

« Nous voyons difficilement - en regard des interprétations des auditeurs - comment le gouvernement lui-même pourrait les solutionner à court terme sans engendrer des impacts socio-économiques majeurs auprès des communautés et des travailleurs.  Ainsi, à moins que vous ne disposiez de solutions claires qui permettraient de résoudre les deux enjeux principaux, nous envisageons prendre une pause afin de permettre à FSC de prendre position sur la reconnaissance des plans d'action régionaux et provinciaux pour la conservation du caribou ainsi que sur la mise en oeuvre de la résolution 65, proposée par Greenpeace et adoptée lors de la dernière assemblée générale du FSC en septembre à Séville en Espagne, concernant la conservation de 80 % des paysages forestiers intacts dont l'implantation est prévue à la fin de 2016 », propose-t-on.

// La suite dans le Quotidien demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer