Pluie, vent puis refroidissement!

De la pluie, des forts vents et ensuite... (Archives)

Agrandir

De la pluie, des forts vents et ensuite un refroidissement risquent de causer bien des problèmes aux automobilistes...et aux marcheurs.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) La période de Noël 2014 s'annonce exécrable... en terme de météo. Le cocktail de pluie et de vent risque de déplaire à bien des gens.

Il est reconnu que les Québécois passent beaucoup de temps à consulter les sites de météo. Avec un coin de pays où l'on connaît quatre saisons, il est probablement normal d'y accorder une attention particulière.

Avec tous les déplacements sur les routes du Québec en prévision de Noël, la météo ne prévoit rien de très réjouissant selon Jimmy Desbiens, opérateur du site internet de Météo Chicoutimi.

«Ça va être laid. C'est ce que l'on pourrait appeler une bombe météo. Rien d'intéressant à l'horizon pour les 24 et 25 décembre et ça ne sera guère mieux par la suite», explique le météorologue amateur.

«Nous allons vivre une période de redoux où la température montera jusqu'à cinq, six ou sept degrés. Nous allons aussi avoir des vents importants de 50 à 60 kilomètres à l'heure. Le pire, c'est que ça va durer environ 48 heures», note-t-il.

Jimmy Desbiens précise qu'il n'est pas inhabituel de vivre ce genre de climat. Pas inhabituel pour les mois d'automne.

«Mais pas à Noël. Nous ne voyons pas souvent ça durant la période des Fêtes. C'est dû au positionnement du courant-jet. Le courant d'air froid se trouve présentement au centre du Canada, alors que le courant d'air chaud remonte la côte Est des États-Unis et se dirige vers le Québec, ce qui explique les températures annoncées pour mercredi et jeudi», reprend Jimmy Desbiens.

Qu'il mouille et qu'il vente, ce n'est pas nécessairement signe de problèmes particuliers.

Ça peut le devenir si la température chute rapidement sous le point de congélation et atteint alors des moins 10 ou moins 20 degrés.

«C'est là que se situe le problème. Le froid arrivera très vite au cours de la fin de semaine. Et ça va durer plusieurs jours. On devrait enregistrer des températures de moins 20, moins 25 et possiblement moins 30 d'ici le jour de l'An. Nous allons passer d'un extrême à l'autre en peu de temps.»

Les routes pourraient devenir plus glacées et les conditions ne seront pas nécessairement des plus intéressantes.

Jimmy Desbiens a reçu plus de 20 messages durant la seule journée de lundi. Bien des automobilistes s'inquiètent de devoir prendre la route mercredi pour circuler dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean ou même de traverser la Réserve faunique des Laurentides.

«Les craintes sont là. Même moi j'aurai à me déplacer et je m'attends à retrouver des conditions difficiles sur les routes», souligne M. Desbiens, qui a lancé son site en 2009. Quant à ceux qui se demandent si les prévisions de Jimmy Desbiens sont assez bonnes, ce météorologue amateur estime avoir de meilleurs résultats que Météo Média et s'approchent de ceux d'Environnement Canada.

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer