Les vraies questions

Val-Jalbert... (Photo archives)

Agrandir

Val-Jalbert

Photo archives

Partager

Le Quotidien

Un débat public s'impose, on est bien d'accord, (sur la question de l'énergie). Et justement, les surplus actuels nous donnent la marge de manoeuvre pour faire cette réflexion et pour enligner une politique énergétique cohérente, ce qui n'est pas le cas actuellement. La dernière chronique de Claude Villeneuve, dans Le Quotidien du 25 janvier, résume fort bien cet état de fait : « Notre politique énergétique est obsolète ».

Le cas de Val-Jalbert est éloquent à cet égard et le débat qu'il soulève n'a pas de commune mesure avec la puissance des installations projetées. Le programme qui a permis l'avènement de ce projet n'a rien à voir avec les besoins énergétiques actuels ou projetés mais constitue plutôt un moyen détourné, via les comptes d'électricité des Québécois, de supporter les régions. Pourquoi ne pas atteindre cet objectif directement, en subventionnant des institutions qui en ont bien besoin, comme les organismes de bassin versant ou en créant une aire protégée telle une Réserve aquatique sur la rivière Ashuapmushuan? Le député Trottier et le maire de Saint-Félicien ont d'ailleurs exprimé des positions favorables à cette initiative. Je suis aussi parfaitement d'accord avec M. Villeneuve pour qu'enfin on mette au premier plan des objectifs audacieux en matière d'efficacité énergétique. Savez-vous que pour égaler la production d'une centrale de 16 MW, il suffit d'optimiser l'opération de deux ou trois groupes turbine-alternateurs d'une centrale comme LG2 ? Vaut-il la peine de modifier un cours d'eau pour si peu? Vaut-il la peine de barrer 13 rivières québécoises pour 150 MW, ce que vise le programme de minicentrales actuel?

Dans le cas de l'énergie éolienne, l'appel d'offres est de l'ordre de 4000 MW. On est bien loin du compte avec la dernière annonce comportant 175 éoliennes ainsi qu'avec les autres projets installés. Je suis d'accord avec l'éditorialiste François St-Gelais, dans son éditorial publié aussi dans Le Quotidien du 25 janvier, pour ne pas faire deux poids deux mesures. Il faut aussi se questionner sur la pertinence d'aller plus loin et de développer cette filière tout azimut.

Devant tout projet énergétique, il convient à mon avis de se poser les questions suivantes: est-ce que le projet correspond à la demande anticipée à court, moyen et long terme? Si oui, est-ce que le projet constitue la meilleure façon de combler ce besoin? Si oui, quelles sont les mesures d'atténuation des impacts négatifs et les mesures d'optimisation des retombées économiques? Dans le cas de Val-Jalbert, les deux premières étapes ont été évacuées du cadre d'analyse des commissaires du BAPE.

S'il y a une leçon à tirer de ce débat, c'est qu'il faut impérativement revoir les mécanismes de consultation du public. Je reconnais que le promoteur a pris la peine de mener une campagne d'information. Cependant cette initiative n'a pas valeur de consultation publique. J'ai pris part à ce débat lors des audiences publiques parce que le BAPE était à mes yeux une organisation crédible et indépendante. Or, pour qu'il en soit ainsi, le BAPE aurait dû traiter le projet dans le contexte énergétique global plutôt que de se contenter, à titre de cadre d'analyse, du «Programme d'achat d'électricité à des projets de mini-centrales». Le processus d'audiences publiques actuel devrait aussi inclure un mécanisme référendaire qui se met en place dans le cas où les positions sont diamétralement opposées, comme dans le cas de Val-Jalbert. Dans une démocratie que l'on souhaite de plus en plus participative, il faut structurer le débat de façon à ce qu'il devienne partie intégrante du processus décisionnel. Lui attribuer plus d'autorité. Sans quoi, la volonté populaire ne fera jamais le poids face aux intérêts particuliers et aux lobbies affairistes qui, eux, ont les moyens pour faire pression sur les élus.

Jean-François Robert

Saint-Félicien

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer