Accident mortel : la SQ enquête

Samedi, les policiers de la Sûreté du Québec... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

Samedi, les policiers de la Sûreté du Québec étaient sur place afin de mener une enquête. Le secteur était fermé à la circulation.

Photo Rocket Lavoie

Partager

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Chicoutimi) Un Chicoutimien de 53 ans a tragiquement perdu la vie, vendredi soir, lorsque le conducteur d'une camionnette a percuté de plein fouet sa voiture alors que des policiers tentaient de l'intercepter.

Le conducteur de 20 ans a pris la fuite à pied après la collision. Les policiers se sont mis à sa recherche et le suspect a été retrouvé 45 minutes plus tard, à moins d'un kilomètre des lieux.  

Selon les premières constatations, le conducteur de la camionnette, possiblement volée, a omis de s'immobiliser aux feux de circulation à l'intersection de la rue Sainte-Anne et du boulevard de l'Université, ne laissant aucune chance au père de famille qui s'est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

« À 21 h 20, dans le secteur de la rue Sainte-Anne, les policiers ont tenté d'intercepter le conducteur d'une camionnette blanche, possiblement rapportée volée. Mais ce dernier a refusé de s'immobiliser. Aux lumières du boulevard, il est entré en collision avec une autre voiture, blessant grièvement le conducteur. Le décès de cet homme a été constaté à l'hôpital », explique Grégoy Gomez, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Étant donné l'implication de patrouilleurs de la Sécurité publique de Saguenay dans l'événement, c'est la Sûreté du Québec (SQ) qui a pris les commandes du dossier. Un peu avant 23 h, le ministère de la Sécurité publique a fait transférer, par décret, l'enquête.

Pendant plus de 15 heures, vendredi et samedi, une portion du boulevard de l'Université a été fermée à la circulation. Les enquêteurs, provenant de Montréal, ont débarqué sur les lieux dans la journée de samedi pour analyser la scène de l'accident et les alentours. D'ailleurs, des policiers de la Sécurité publique de Sagueny surveillaient hier une résidence non loin de l'endroit de l'accident. Une boîte à l'envers semblait protéger des preuves. Mais les policiers de Saguenay, qui agissaient en tant que soutien à la SQ, ont refusé de commenter ou de répondre aux questions concernant les preuves surveillées.

llevesque@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer