Le stationnement réellement problématique au centre-ville de Trois-Rivières?

Le problème de stationnement au centre-ville semble moins... (Francois Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le problème de stationnement au centre-ville semble moins important qu'on pourrait le croire, selon une récente étude.

Francois Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le problème de stationnement au centre-ville de Trois-Rivières est-il aussi important qu'on semble le croire?

La Société de développement commercial du centre-ville se pose plus que jamais la question, depuis que les résultats d'une étude menée l'été dernier au centre-ville ont révélé des statistiques qui prouvent plutôt le contraire.

Il ressort de cette étude que même lors de l'une des soirées de spectacle les plus achalandées de l'été, soit un samedi soir où se produisait le Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco, l'offre de stationnement du centre-ville n'était occupée qu'à 54 % de sa capacité, a expliqué le directeur général de la SDC, Mathieu Lahaye, au Nouvelliste.

En effet, des relevés ont été effectués à trois moments différents durant l'été, soit un mardi soir de juillet entre 19 h et 20 h 30, un jeudi après-midi du mois de septembre entre 13 h et 17 h, ainsi qu'un samedi soir de juillet, entre 20 h et 22 h, moment où une importante foule se trouvait à l'Amphithéâtre Cogeco pour une représentation du Cirque du Soleil.

Précisons que l'étude a été menée dans un quadrilatère formé à l'ouest par la rue Gervais, au nord par la rue Bellefeuille et le boulevard du Saint-Maurice, au sud par la rue du Fleuve, et à l'est par le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

«On est tombé en bas de notre chaise en voyant ces chiffres. Évidemment, le quadrilatère étudié est plus grand que la zone couverte par la SDC», précise Mathieu Lahaye, reconnaissant tout de même que ça demeure un quadrilatère qui peut être représentatif de l'offre réelle de stationnement au centre-ville.

Lors du jeudi après-midi de septembre, les places étaient utilisées à 46 %, tandis que moins de 12 % des espaces disponibles étaient pris le mardi soir de juillet. Par ailleurs, le taux moyen d'occupation du stationnement couvert de la rue Badeaux ne serait que de 4 %, évoque Mathieu Lahaye.

«Ça nous a un peu confortés dans notre position de dire que le stationnement au centre-ville n'est pas vraiment problématique», constate le directeur général de la SDC.

Un deuxième volet de cette étude sera sous peu approuvé par le conseil municipal de Trois-Rivières et devrait être mené le printemps prochain, afin de faire la caractérisation des usagers des stationnements au centre-ville, ajoute Mathieu Lahaye.

«Ce qu'on entend souvent de la part de nos membres, c'est que les travailleurs du centre-ville utilisent beaucoup le stationnement sur la rue et coupent ainsi des places aux consommateurs qui viennent dans les commerces. Sauf qu'on n'a aucun chiffre qui nous le démontre. En faisant la caractérisation des usagers, on va pouvoir déterminer si c'est vraiment le cas. Si c'est vrai, il sera possible pour nous de penser à des solutions pour pallier ce problème, comme par exemple du stationnement incitatif pour les employés du centre-ville», croit M. Lahaye.

Terminé les valets

Par ailleurs, l'initiative des valets de stationnement lors de la période hivernale, qui avait été mise en place par la SDC à la demande de plusieurs membres, ne sera pas reconduite cet hiver. Il semble en effet que la réponse des citoyens n'ait pas été aussi intéressante qu'espéré.

«Il n'y a pas eu beaucoup d'achalandage pour ce service, et j'irais jusqu'à dire qu'il y a eu quelques pertes financières dans ce projet. D'un autre côté, c'est aussi venu confirmer pour nous certaines idées par rapport à la disponibilité du stationnement dans les environs. On a vite constaté que les gens préféraient profiter du stationnement gratuit sur la rue plutôt que de payer 10 $ pour embarquer et débarquer à la porte», explique le directeur général de la SDC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer