De l'opposition pour Yves Lévesque?

Carole Chevalier et Jean-François Aubin...

Agrandir

Carole Chevalier et Jean-François Aubin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À un peu moins d'un an de l'élection municipale à Trois-Rivières, des candidatures potentielles dans la course à la mairie commencent à émerger.

Si le conseiller municipal Jean-François Aubin confirme qu'il ne ferme pas la porte à une éventuelle candidature, la présidente du conseil régional Mauricie pour le Mouvement Desjardins, Carole Chevalier, admet avoir elle aussi entamé sa réflexion.

Celle qui occupe la fonction de directrice générale du Centre d'action bénévole Du Rivage explique avoir été approchée récemment par plusieurs personnes qui souhaiteraient la voir se lancer dans la course à la mairie. Celle qui a une longue feuille de route au niveau de la politique municipale, ayant été attachée politique des trois derniers maires de l'ancienne municipalité de Sainte-Marthe-du-Cap, ne ferme pas la porte mais veut prendre le temps d'y réfléchir.

«Je dois admettre que c'est très flatteur d'avoir été approchée par toutes ces personnes. De mon côté, j'ai une réflexion personnelle à faire aussi. J'ai un emploi à temps plein et je suis aussi très impliquée pour Desjardins. Mes semaines sont déjà bien remplies et je sais que le rôle de maire ou mairesse de Trois-Rivières est un travail à temps plus que complet. Si je me lance, je devrai faire des choix alors je veux prendre le temps de bien y penser», a-t-elle confirmé au Nouvelliste.

Mme Chevalier soutient avoir été approchée tant par des gens du milieu des affaires, de différents organismes que par de simples citoyens. «Je ne pense pas que ça vienne d'une frustration ou d'une insatisfaction présentement. Ce que j'entends, c'est surtout que nous serions mûrs pour un vent de changement à Trois-Rivières», déclare-t-elle.

La candidate potentielle se laisse toutefois encore quelques semaines de réflexion, elle qui veut aussi prendre en considération sa famille dans l'équation. «Je sais que l'organisation d'une telle campagne est un travail de longue haleine, et je ne veux pas brouiller les pistes pour ceux qui croient en mon potentiel, alors je me laisse encore quelques semaines», conclut-elle.

Jean-François Aubin

De son côté, le conseiller municipal de Marie-de-l'Incarnation, Jean-François Aubin, est bien au fait qu'on lui prête des intentions pour la course à la mairie, surtout depuis qu'il a manifesté son opposition au projet d'implantation d'une fontaine, devenue des jeux d'eau, à l'Amphithéâtre Cogeco.

Jean-François Aubin ne ferme pas la porte complètement, mais affirme que sa réflexion n'est clairement pas terminée.

«Je n'en suis pas là. La porte n'est pas complètement fermée, mais je veux d'abord régler ce dossier (jeux d'eau). Ensuite, il y aura l'adoption du budget et du P.T.I., et je laisserai aussi passer le temps des Fêtes pour mûrir ma réflexion. Mais si on devait associer une possible candidature à la mairie avec le dossier des jeux d'eau, ce serait mélanger les pommes et les oranges», croit-il.

Ainsi, en réflexion quant à son avenir politique, Jean-François Aubin s'étonne de voir de quelle façon on semble percevoir sa prise de position quant au développement entourant l'Amphithéâtre.

«Ce n'est pas un référendum contre le maire. Il n'y a pas eu de coup bas dans ce dossier. On peut facilement tirer sur le messager si le message ne fait pas notre affaire. Mais on dirait que dans notre ville, du moment qu'on est contre quelque chose, on est considéré comme un traître. Ça ne peut pas fonctionner comme ça», croit M. Aubin.

Le conseiller municipal se laisse donc lui aussi quelque temps pour poursuivre sa réflexion et mentionne qu'il fera connaître sa décision quand elle sera prise. «N'ayez crainte! Si je décide de me lancer, les gens vont vite le savoir», confie-t-il.

Il n'a pas été possible de s'entretenir avec le maire Yves Lévesque, mardi, pour obtenir ses commentaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer