Les grands projets sous la loupe de la vérificatrice générale

Pour la prochaine année, Andrée Cossette, vérificatrice générale... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour la prochaine année, Andrée Cossette, vérificatrice générale de Trois-rivières, promet de jeter un oeil sur les grands projets à venir.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les grands projets à venir à Trois-Rivières et auxquels la Ville participera directement ou indirectement, dont le futur colisée, le District 55 ainsi que le centre des congrès de l'hôtel Delta, seront sous la loupe de la vérificatrice générale en 2016.

Andrée Cossette a annoncé ses couleurs, mardi, lors d'une conférence de presse tenue pour faire le point sur son rapport 2015, déposé lundi soir au conseil municipal.

«Ce que j'ai comme expérience ici, à la Ville, c'est la vérification que j'ai faite des grands projets. Ce que j'ai vérifié, à l'heure actuelle, c'est le projet Trois-Rivières sur Saint-Laurent, de même que la construction de l'amphithéâtre ainsi que toutes les acquisitions concernant le développement du parc 40-55 et des Hautes-Forges. Ces vérifications là m'ont permis de constater des lacunes. J'annonce donc d'avance que je vais porter un intérêt à ces nouveaux projets», signale Mme Cossette.

La vérificatrice générale questionnera plusieurs aspects concernant la construction du nouveau colisée, dont l'analyse adéquate des besoins, les contrôles mis en place pour le suivi de la gestion du projet, la reddition de comptes à la direction et au conseil municipal de même que toute la question monétaire, allant des coûts de réalisation jusqu'aux sources de revenus.

Du côté du District 55, la question des échanges de terrains entre la Ville et le promoteur semble beaucoup intéresser Andrée Cossette, qui devrait aussi se pencher sur cette question, de même que sur la participation financière de la Ville dans le futur centre des congrès de l'hôtel Delta. 

« Pour le centre des congrès, on prévoit un coût nul pour la Ville. Ça m'interpelle aussi. À quoi ça correspond un coût nul pour la Ville? Je veux analyser comment on en est venu à cette conclusion», signale-t-elle.

Comité d'audit

Par ailleurs, Andrée Cossette est revenue sur l'importance selon elle que la Ville forme un comité de vérification ou un comité d'audit, ce qui permettrait une plus grande transparence dans plusieurs dépenses effectuées par la Ville.

En 2003, un comité de vérification avait été créé par la Ville. Toutefois, selon Andrée Cossette, il n'a pas, depuis, joué le rôle de contrôle qu'il devait jouer. Pour rendre ce comité objectif et impartial, Mme Cossette estime qu'il devrait être composé d'élus municipaux et idéalement de citoyens possédant des connaissances et des compétences de gestion dans différents domaines. Elle croit aussi que les membres du comité exécutif et les cadres supérieurs devraient en être exclus.

Andrée Cossette a rappelé qu'il y a déjà quelques années qu'elle soulève cette recommandation, et que ses prédécesseurs l'ont fait avant elle également. Devant l'actuelle façon de faire voulant que les dépenses du maire et des principaux directeurs de la Ville ne soient soumis à aucune approbation hiérarchiquement plus élevée, Andrée Cossette soutient que ce comité pourrait très facilement jouer ce rôle.

Dette

En ce qui concerne la dette, un sujet sur lequel Andrée Cossette s'était penchée en détail dans son rapport de 2013, la vérificatrice générale indique que la dette de la Ville, en 2015, s'élève à 394 439 476 $, soit une hausse de 5 312 225 $ par rapport à l'exercice précédent.

Elle soulève toutefois qu'en vertu de divers contrats, la Ville s'est engagée pour les prochaines années pour une somme de 151 M$ avec ses principales activités de fonctionnement. 

Or, un autre montant de 66 M$ s'ajoute en versement de subventions à divers organismes jusqu'en 2040. De ce montant, la somme de 54 M$ relative au projet du CSAD avec la commission scolaire du Chemin-du-Roy est toujours en vigueur et la Ville n'a toujours pas modifié son entente, remarque Andrée Cossette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer