Trois-Rivières en bref

L'hôtel de ville de Trois-Rivières.... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

L'hôtel de ville de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un pas de plus vers un développement sur le site de l'ancien Gosier

Un pas de plus a été franchi en vue d'un développement résidentiel et commercial sur le site de l'ancien bar Le Gosier, sur le boulevard des Récollets à Trois-Rivières.

Le conseil municipal a adopté, lundi soir, une résolution pour s'entendre avec le ministère de l'Environnement, afin que ce dernier verse une somme de 245 575 $ aux promoteurs du projet pour procéder à la décontamination du terrain.

On se souviendra que les promoteurs Bryan Tranquille et Tony Putorti avaient annoncé, au printemps 2015, leur intention de développer à cet endroit le complexe «La Terrasse des Récollets», qui sera occupée au rez-de-chaussée par des commerces et, aux étages supérieurs, par de petites unités de condos. Le projet évalué à près de huit millions $ serait notamment destiné aux étudiants universitaires, aux professeurs ou aux travailleurs de l'hôpital, par exemple.

Il n'a toutefois pas été possible de connaître la date à laquelle les promoteurs prévoyaient débuter les travaux de construction, la Ville ne se faisant que l'intermédiaire entre le ministère et les promoteurs afin de permettre le versement de l'aide financière pour la décontamination du terrain.

Déneigement: contrats octroyés

Preuve que l'hiver arrive, la Ville de Trois-Rivières vient d'octroyer divers contrats en vue du déneigement et le déglaçage des voies publiques pour les trois prochains hivers. Lundi soir, cinq ententes ont été octroyées ou renouvelées à différents sous-traitants qui se chargeront de ces travaux.

Les ententes, pour une durée de trois hivers, sont sujettes à prolongation pour deux hivers supplémentaires. Au total, ces cinq ententes totalisent un peu plus de 14 M$, qui seront toutefois réparties sur cinq ans. D'autres ententes pour d'autres secteurs de la Ville sont toujours valables et ne nécessitaient pas de renouvellement cette année.

Pour l'année 2016, la Ville dépensera 11,8 M$ pour le déneigement et le dégaçage des voies publiques. Chaque entente avec les contracteurs est fixée à 250 centimètres de neige par année, ce qui fait que le budget ne bougera pas, explique le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant. «Si nous recevons moins de neige, c'est à l'avantage des entrepreneurs. Mais si nous dépassons ce seuil, les citoyens ne seront pas surchargés», a-t-il expliqué.

Amphithéâtre: des pare-intempéries permanents

L'Amphithéâtre Cogeco sera vraisemblablement équipé de pare-intempéries permanentes. Le conseil municipal de Trois-Rivières vient d'octroyer un contrat pour des services professionnels avec l'architecte de l'amphithéâtre, Paul Laurendeau, afin que ce dernier propose des modifications aux pare-intempéries amovibles actuels afin d'augmenter leur efficacité et les rendre permanents. 

La Ville souhaiterait du même coup allonger ces protections latérales de l'amphithéâtre afin qu'elles couvrent toutes les places assises de la salle.

Le contrat pour ces services professionnels s'élève à 245 162 $, dont une partie seulement ira à l'architecte. La balance servira aussi pour les plans et devis ainsi que pour les différents services professionnels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer