Des citoyens exaspérés par le bruit au centre-ville

Le centre-ville de Trois-Rivières est trop bruyant, déplorent... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le centre-ville de Trois-Rivières est trop bruyant, déplorent des résidents.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La problématique des bruits de motos et de véhicules modifiés au centre-ville de Trois-Rivières a eu des échos au conseil municipal de Trois-Rivières, lundi soir, alors que deux résidents ont pris la parole au nom d'une centaine de personnes qui n'en peuvent plus de devoir composer avec cette nuisance.

Alain Léger, résident du centre-ville, a pris la... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Alain Léger, résident du centre-ville, a pris la parole au nom d'une centaine de citoyens qui ont fait connaître leur mécontentement. 

François Gervais, Le Nouvelliste

Alain Léger et Linda Chandonnet, qui habitent à proximité du tunnel du parc portuaire, ont imploré le conseil d'agir pour que la réglementation municipale en vigueur concernant cette problématique soit mieux appliquée et que les contrevenants soient sanctionnés. Une demande qui n'est pas restée lettre morte.

Signataires d'une lettre d'opinion dans Le Nouvelliste de vendredi, le couple avait d'ailleurs incité les lecteurs en accord avec leur position de leur écrire pour leur manifester leur appui.

En moins de trois jours, ce sont plus de 100 courriels qui sont entrés dans leur boîte de réception, provenant tant de résidents, de commerçants, de visiteurs et même de propriétaires d'immeubles qui affirment avoir désormais du mal à louer des logements en raison du bruit.

Il faut dire que la réglementation en vigueur interdit aux motocyclistes de circuler dans le tunnel. Or, affirme M. Léger, de 30 à 50 motos par jour y entrent et en sortent en accélérant et en faisant volontairement beaucoup de bruit et ce, sans aucune répression. Vérification faite, une seule contravention en lien avec ce règlement a été émise depuis le 1er mai dernier.

Par ailleurs, des rassemblements fréquents de véhicules au système d'échappement modifié au stationnement du parc portuaire exaspèrent aussi les résidents, qui disent endurer des bruits incessants de moteurs tant sur la rue des Forges que dans le stationnement et le tunnel du parc portuaire.

Ils affirment aussi avoir observé des comportements laissant croire qu'un système d'éclaireurs est en place pour surveiller une présence policière et ainsi s'éviter une répression pour ne pas avoir été pris sur le fait.

Les règlements en vigueur interdisent notamment la conduite d'un véhicule routier dont le système d'échappement a été modifié afin d'en augmenter le bruit, en plus d'interdire la conduite de manière à faire un bruit excessif, en accélérant ou de toute autre manière.

Toutefois, pour ces deux règlements municipaux, sur l'ensemble du territoire de Trois-Rivières, moins d'une quinzaine de constats ont été émis depuis le 1er mai.

Alain Léger et Linda Chandonnet affirment avoir contacté la Sécurité publique de Trois-Rivières à plusieurs reprises, et même avoir relevé des dizaines de numéros de plaques d'immatriculation et plusieurs vidéos de fautifs à la demande des policiers, sans que ce matériel ne soit finalement considéré comme utilisable pour les forces de l'ordre.

Le maire de Trois-Rivières a reconnu que le problème, plus particulièrement à proximité du tunnel du parc portuaire, méritait qu'on s'y attarde. Les citoyens devraient d'ailleurs être rencontrés par le conseiller municipal Daniel Cournoyer, président du comité sur la Sécurité publique, afin de voir de quelle façon les interventions policières puissent être plus efficaces dans ce secteur.

«Chaque secteur a ses avantages et ses inconvénients, mais je reconnais qu'il y a une limite à la tolérance», a fait savoir le maire Yves Lévesque.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer