Le nouveau système de son de l'Amphithéâtre Cogeco répond aux attentes

Le directeur technique de l'Amphithéâtre Cogeco, Daniel Savoie,... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur technique de l'Amphithéâtre Cogeco, Daniel Savoie, et le directeur général Steve Dubé.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les décibels ont commencé à faire vibrer les colonnes de l'Amphithéâtre Cogeco depuis quelques jours. Le nouveau système de son, acquis récemment par la Ville, vient tout juste d'être installé et les tests de son se font entendre, juste à temps pour l'arrivée des artistes du Cirque du Soleil.

Il aura fallu tout près de deux semaines de préparation et d'installation pour venir à bout de placer de façon optimale le système qui amplifiera la folie de Charlebois et la voix de Céline Dion, cet été. Le directeur technique de l'Amphithéâtre, Daniel Savoie, n'a d'ailleurs pas caché qu'il était un tantinet nerveux au moment de tout mettre en route pour effectuer les premiers essais sur ce système nouvellement déployé aux quatre coins de l'amphithéâtre.

«C'est un système que j'avais déjà entendu, je le connais très bien. Si on respectait bien les étapes d'installations, j'étais convaincu que ça fonctionnerait très bien ici. J'avais des espérances très hautes et ils les ont remplies», a-t-il fait savoir lundi, à l'occasion d'un test de son organisé pour la presse.

L'équipe de l'amphithéâtre s'est d'ailleurs refusée à tout commentaire qui aurait pu permettre de comparer ce système avec l'ancien, acheté il y a deux ans et récemment revendu puisqu'il n'avait jamais servi et n'avait pas rempli les exigences du devis, selon la Ville. Le dossier étant maintenant devant les tribunaux, on a préféré ne pas s'aventurer dans ces comparaisons.

La technologie acquise pour ce nouveau système répond toutefois parfaitement aux besoins de l'Amphithéâtre Cogeco, fait savoir Daniel Savoie. «C'est exactement le système qu'il faut pour l'amphithéâtre. Il y a toujours plus puissant, comme pour le Festival d'été de Québec, mais on y accueille 80 000 personnes. Ici c'est environ 9000 personnes. Ce système peut jouer très propre, très clean, de la musique symphonique, mais il y a aussi des rockers qui utilisent ce système-là. Il est extrêmement polyvalent», mentionne le directeur technique, rappelant que la capacité du système pourrait être utilisée à environ 60 % pour de la musique plus symphonique ou pop, mais aussi poussée à 80 % ou 90 % pour un son qui déménage plus. Pour les besoins du test de son, Daniel Savoie a poussé la limite jusqu'à l'extrême, lundi après-midi, laissant les journalistes présents quelques peu décoiffés.

Pour éviter de devoir pousser le son de l'avant jusqu'à l'arrière avec un débalancement trop important, l'équipe technique utilisera les haut-parleurs «délais» lorsque la partie gazonnée sera occupée, permettant ainsi une uniformité du son plus grande, sans pour autant surexploiter la capacité du système.

L'équipe du Cirque du Soleil aura d'ailleurs la possibilité de tester le système dès mardi, alors que les artistes qui prendront part au spectacle Tout écartillé débarquent à Trois-Rivières pour démarrer les répétitions sur scène avant la première du 13 juillet. 

«L'équipe technique est arrivée il y a une semaine. Il y a environ 25 techniciens qui s'affairent au montage très imposant et ça travaille de 7 h le matin jusqu'à 8 h ou 9 h le soir. Tout sera prêt pour accueillir les artistes», fait savoir le directeur général de l'Amphithéâtre Cogeco, Steve Dubé. Ce dernier affirme que la vente de billets se déroule très bien et que les ventes sont toujours en avance par rapport à la même date l'année dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer