Un flambeau qui «fait très Dollarama»

La flamme synthétique, éclairée grâce à un système... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La flamme synthétique, éclairée grâce à un système de lumières LED, avait été installée en décembre 2013, au terme des travaux de réfection de la place Pierre-Boucher.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le flambeau de la place Pierre-Boucher, au centre-ville de Trois-Rivières, pourrait bien se voir déposséder de sa flamme synthétique, installée en décembre 2013.

La Ville étudie en effet la question, a-t-il été possible d'apprendre lundi soir au conseil municipal, à la suite de l'intervention d'un citoyen, Gilles Leblanc.

Ce dernier souhaitait témoigner de sa déception face à cette architecture qu'il estimait décevante par rapport à la vraie flamme qui avait brûlé à cette endroit par le passé. La flamme synthétique a d'ailleurs fait, à plusieurs reprises, l'objet de critiques sur la place publique.

«Je suis obligé d'être d'accord avec vous. Quand ils l'ont installée, je l'ai vue et j'étais découragé moi aussi. Je trouve ça drôle à dire, mais ça fait très Dollarama», a lancé le maire Yves Lévesque, prenant un peu l'assistance par surprise.

«Si vous pensez que de l'enlever serait plus beau que de la laisser, on va regarder ça sérieusement», a-t-il ajouté, laissant clairement savoir que la question était déjà sur la table.

«On m'en parle à pratiquement à tous les jours de cette flamme. Les gens m'arrêtent sur la rue pour me dire qu'ils ne trouvent pas ça très beau», a confié le maire après la séance.

La flamme qui brûlait à cet endroit par le passé était commanditée par Gaz Métro, une commandite qui a été cessée par décision de l'entreprise, explique Yves Lévesque. Ce dernier n'a pas manqué de se laisser une note à son agenda afin de recontacter les gens de Gaz Métro, pour savoir s'il serait possible d'y ramener une vraie flamme.

La flamme synthétique, éclairée grâce à un système de lumières LED, avait été installée en décembre 2013, au terme des travaux de réfection de la place Pierre-Boucher, pour lesquels un peu plus de 2,2 M$ ont été investis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer