Centre des congrès: subvention de 35 M$ sur 20 ans de la Ville

C'est mardi matin que sera présenté le nouveau... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est mardi matin que sera présenté le nouveau projet d'agrandissement du centre des congrès et de l'hôtel Delta.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est mardi matin, à l'hôtel Delta de Trois-Rivières, que sera présenté le nouveau projet d'agrandissement du centre des congrès et de l'hôtel Delta. Un projet qui pourra bénéficier d'une aide financière de la Ville de Trois-Rivières de plus de 35 M$ sur 20 ans, en plus d'un crédit de taxes foncières.

«C'est le plus gros investissement à être annoncé depuis très longtemps au centre-ville. Ça va changer le centre-ville, c'est majeur. Nous étions loin dans le peloton, mais on va revenir à la tête du peloton», s'est contenté de résumer le maire Yves Lévesque, lors de la séance régulière lundi soir, ne voulant pas en dévoiler davantage pour ne pas «vendre le punch».

On a tout de même appris lundi soir que la Ville deviendrait un partenaire majeur de ce nouveau développement, en acceptant de verser une subvention de plus de 35 M$ sur 20 ans à la Société immobilière G3R, qui s'est portée acquéreur à la fin de 2015 de l'hôtel Delta, du centre des congrès, de la résidence La Sittelle ainsi que de la Place du marché.

Cette subvention se détaillera en un versement de 148 500 $ à tous les mois pendant 20 ans. La société immobilière jouira aussi d'un crédit de taxes foncières durant 25 ans. Selon Yves Lévesque, il s'agirait d'une aide similaire à celle que la Ville avait octroyé à l'hôtel Delta lors de son implantation. «Est-ce que la Ville a besoin de ce type d'infrastructure? La réponse est oui. Et la meilleure façon d'y parvenir, c'est en partenariat», évoque Yves Lévesque.

Par ailleurs, le comité exécutif de la Ville a également émis un avis d'imposition d'une réserve foncière pour fins publiques au Garage du centre-ville, situé à l'intersection des rues Badeaux et Saint-Georges, un commerce de mécanique automobile établi à cet endroit depuis plus de 50 ans.

Cet avis signifie au propriétaire que pour les cinq prochaines années, la Ville se donne le droit de saisir ou exproprier le bâtiment pour des fins de développement, et que toute rénovation ou tout investissement effectués après l'émission de cet avis ne seront pas considérés dans la valeur offerte au propriétaire de l'immeuble lors d'une possible transaction.

Le maire Yves Lévesque n'a pas caché que cet avis de réserve foncière avait un lien avec le développement qui sera annoncé mardi matin. D'ailleurs, une telle réserve a également été émise dans le passé à la station service Irving de la rue Saint-Roch, déjà fermée, en lien avec le même projet.

Déjà, lors de l'acquisition du complexe, la Société immobilière G3R avait annoncé son intention d'investir près de 7 M$ sur deux ans afin de rafraîchir les chambres, la réception, les halls et le centre des congrès. L'annonce de cet important projet sera faite ce mardi matin, à 9 h 30, à l'occasion d'une conférence de presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer