Colisée: la Commission scolaire a jusqu'à la fin avril

Yves Lévesque... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Yves Lévesque

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Commission scolaire du Chemin-du-Roy devra fournir une réponse à la Ville de Trois-Rivières d'ici la fin du mois d'avril dans le dossier de l'implantation du futur colisée, sans quoi la Ville achètera le terrain appartenant au Groupe Robin.

C'est en ces termes que le maire Yves Lévesque a résumé, lundi soir, ce dossier dont l'issue se fait attendre. Une proposition officielle a d'ailleurs été préparée par le conseil municipal à l'attention du Groupe Robin pour l'acquisition d'un terrain, cette fois en bordure de l'autoroute 55, au coût de 4,5 M$.

La Ville demeure intéressée par le terrain voisin de l'école Chavigny, mais attend avec impatience la réponse de la Commission scolaire, pour qui l'évaluation du terrain ne correspond pas à celle faite par la Ville.

«On attend leur rapport d'évaluation. Nous avons été très tolérants avec eux. Mais on veut une réponse d'ici la fin avril. On ne peut pas attendre plus longtemps, il faut que ça bouge», a expliqué Yves Lévesque.

Rappelons qu'il existe un écart de près d'un million et demi de dollars entre l'évaluation faite par la Ville et celle faite par la Commission scolaire sur la valeur marchande du terrain convoité.

En attendant, une offre finale a été préparée pour être présentée au Groupe Robin pour l'acquisition de l'autre terrain, si l'issue des discussions avec la Commission scolaire est négative.

Rappelons que pour confirmer l'attribution de la subvention gouvernementale nécessaire à la réalisation du projet, l'emplacement doit être officialisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer