Un schéma de couverture de risques bonifié

Dany Cloutier... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dany Cloutier

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le projet de second schéma de couverture de risques en sécurité incendie a été présenté au public, lundi soir, à l'occasion d'une assemblée d'information.

L'exercice, rendu obligatoire par le ministère de la Sécurité publique, se veut la continuité du schéma mis en place en 2007, au cours duquel a débuté la scission des services de police et d'incendie sur le territoire trifluvien.

Devant une assistance qui aura attiré plus de pompiers que de citoyens, le nouveau directeur des services incendies, Dany Cloutier, a présenté les nouveaux éléments qui seront soumis prochainement au ministère de la Sécurité publique pour approbation et application jusqu'en 2021.

Parmi ces nouveaux éléments, on compte l'ajout d'un préventionniste, de deux camions auto-pompes et un camion pour intervention aéroportuaire.

On compte aussi optimiser l'installation de feux de préemption, permettant une synchronisation automatisée lors d'interventions nécessitant le déplacement de véhicules d'urgence. Les inspections préventives seront harmonisées aux cinq ans dans les résidences sur le territoire, ainsi qu'aux quatre ans pour ce qui est des premiers quartiers.

Par ailleurs, en ce qui concerne les immeubles jugés à risque élevé ou très élevé, l'acheminement de 15 pompiers plutôt que 13 dans les 10 à 20 minutes suivant l'appel initial est maintenant privilégié.

La Sécurité publique de Trois-Rivières demande également, à l'intérieur de ce nouveau schéma, d'inclure les actions de désincarcération, de sauvetage nautique et sur glace, de sauvetage vertical ainsi qu'en espaces clos afin d'être exonérée, comme c'est le cas pour les bâtiments résidentiels.

Si le ministère donne son autorisation, Trois-Rivières deviendra la première grande ville à être exonérée pour ces autres services.

Au terme de l'application de ce second schéma, la Ville aura acquis pour 2 110 000 $ d'équipements nouveaux. Rappelons que l'implantation du schéma en 2007 a fait passer de 2,5 M$ à 11,6 M$ le budget d'opération annuel du service incendie. Les immobilisations se chiffrent quant à elles à 10,8 M$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer