Le sort des terrains de l'église Saint-Philippe et du bunker des Hells bientôt scellé

Le terrain de l'ancienne église Saint-Philippe, à Trois-Rivières,... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le terrain de l'ancienne église Saint-Philippe, à Trois-Rivières, pourrait faire l'objet d'une annonce d'ici la fin du mois d'avril.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières s'attend à sceller le sort des terrains vacants de l'ancien bunker des Hells Angels et de l'ancienne église Saint-Philippe dans les prochaines semaines.

Le terrain du boulevard Saint-Jean devrait être mis en vente au printemps, alors que la Ville prévoit annoncer à la même période une entente avec un promoteur pour un projet qui sera réalisé dans le quartier Saint-Philippe.

Des discussions ont présentement lieu entre les représentants municipaux et différents promoteurs, confirme Yves Lévesque.

«Olymbec est toujours intéressée, mais on discute avec d'autre monde. J'ai hâte de régler le dossier, ce sont de beaux projets. D'ici fin avril, ça devrait être réglé. Notre but est que le terrain nous rapporte quelque chose», raconte le maire de Trois-Rivières, très peu bavard sur la teneur exacte des projets examinés par les autorités municipales.

Olymbec faisait partie de l'entente signée en 2010 unissant la fabrique Immaculée-Conception à Excavation Ovila Despins. Le contrat prévoyait une participation financière d'Olymbec qui représentait la monnaie d'échange pour obtenir le terrain de la part d'Excavation Ovila Despins. Le géant immobilier avait des projets de cette nature pour cet endroit.

Le dossier a toutefois pris des allures d'une saga s'échelonnant sur cinq ans. En novembre 2015, la Ville de Trois-Rivières a obtenu de la Cour supérieure le droit de saisir le terrain après avoir fait démolir l'église, ce qu'Excavation Ovila Despins n'a jamais réussi à faire.

La vente du terrain permettra à Trois-Rivières de récupérer une partie de son dû, elle qui a assumé les frais de démolition de quelque 460 000 $.

Du côté du boulevard Saint-Jean, le terrain de l'ancien bunker des Hells Angels est toujours la propriété du Procureur général.

Trois-Rivières a quelques obligations à respecter avant de devenir propriétaire des lieux, dont celle d'ajouter une clause dans son appel de proposition qui permettra la tenue d'une enquête policière et d'une vérification gouvernementale sur le compte du promoteur qui sera retenu par la Ville.

Cet élément donnera du tonus au processus de vente afin d'éviter de se retrouver avec des gens près du groupe criminalisé dans la transaction.

«On ne veut pas se retrouver avec les mêmes problèmes qu'avant, précise Yves Lévesque. Et la Ville aura un droit de premier refus si quelqu'un construit une bâtisse qu'il voudrait revendre par la suite à des criminels.»

La modification du zonage en secteur commercial est une autre condition à respecter par la Ville de Trois-Rivières avant de pouvoir réaliser le transfert de propriété avec le Procureur général. Cette étape devrait être conclue au début du mois d'avril.

Trois-Rivières s'attend à lancer cet appel de propositions en avril ou en mai. Celui-ci va exclure tout projet relié de près ou de loin à un club de motards, un club social ou autre.

«En fonctionnant par appel d'offres, les soumissionnaires sont obligés de montrer leur projet, en quoi il consiste, etc. Si le projet ne respecte pas l'appel d'offres, l'entente avec la Ville devient caduque», ajoute Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Les produits de la vente serviront à couvrir les taxes municipales impayées à la Ville. L'excédent ira dans les coffres du gouvernement.

En date du 14 mars, le montant impayé à la Ville de Trois-Rivières par le club de motos les Missiles s'élevait à 73 001,35 $, soit 46 485,90 $ en frais de capital et 26 515,45 $ en intérêts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer