Revitalisation des premiers quartiers: Trois-Rivières demande 600 000 $ de plus

Le boulevard Sainte-Madeleine à Trois-Rivières aurait bien besoin... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le boulevard Sainte-Madeleine à Trois-Rivières aurait bien besoin d'une petite cure de rajeunissement.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce n'est pas d'hier que le secteur Cap-de-la-Madeleine, entre autres les rues Fusey et Saint-Laurent, ainsi que le boulevard Sainte-Madeleine, a grandement besoin d'un petit coup de pouce en terme de revitalisation. Les commerces fermés sont nombreux, certaines devantures laissent parfois à désirer. Idem pour d'autres secteurs de la Ville, particulièrement dans les premiers quartiers.

Dans cette optique, le conseil de ville de Trois-Rivières a demandé, lundi, au ministre chargé de l'application de la Loi sur la Société d'habitation du Québec, Pierre Moreau, d'accorder à la cité de Laviolette un fonds de 600 000 $ au cours de l'exercice financier 2016-2017 dans le cadre du programme Rénovation Québec, un programme qui n'existe plus depuis un an.

Si le ministre Moreau répond positivement à cette demande, Trois-Rivières s'est engagée à injecter une somme équivalente. Autant de dollars qui pourraient à terme se transformer en briques neuves.

Ainsi, la Ville accordera aux propriétaires une subvention, en moyenne 15 000 $ par propriété, afin d'embellir la devanture de leur immeuble commercial ou mixte. Si l'ensemble de la Ville pourra bénéficier de ce nouveau programme, les premiers quartiers, dont celui du secteur Cap-de-la-Madeleine, sont visés.

Selon le maire Yves Lévesque, déjà 400 propriétés sont inscrites sur une liste d'attente pour bénéficier de cette subvention, alors que 4000 bâtiments seraient admissibles. La Ville évalue ses besoins à 6 millions $ pour rénover l'ensemble du parc immobilier trifluvien qui aurait besoin d'être rénové. 

«C'est un bon outil de développement économique, on embellit le paysage et on augmente la valeur immobilière», mentionne le maire. «D'autant plus que le gouvernement se rattrape sur la TPS et la TVQ et sur les salaires qui sont versés.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer