La Journée nationale des enfants sera soulignée à Trois-Rivières

Vicky Lauzier d'ESPACE Mauricie était lors de la... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Vicky Lauzier d'ESPACE Mauricie était lors de la conférence de presse sur la Journée nationale des enfants aux côtés de Sylvie Giroux du CPE la Maisonnée, Alexia Ptito d'ESPACE Mauricie, Cathy Larochelle, travailleuse à ESPACE Mauricie, ainsi que quelques enfants du CPE.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le 20 novembre est la journée nationale des enfants, une occasion de promouvoir leurs droits et de reconnaître qu'ils sont des êtres à part entière. Une marche est d'ailleurs prévue à Trois-Rivières vendredi pour marquer cette journée.

ESPACE Mauricie organise cet événement avec le CPE la Maisonnée de Trois-Rivières. Le départ de la marche aura lieu à 10 h 15 devant le Centre Alexandre-Soucy, au 1800 rue Saint-Paul. Plus d'une centaine de personnes sont attendues pour l'occasion. De plus, la comédienne Geneviève Laroche agit désormais à titre de porte-parole du Regroupement des organismes ESPACES du Québec. 

Ce regroupement et ses membres encouragent par ailleurs la population à porter le ruban bleu lors de cette journée. «Ce ruban permet de rappeler que les enfants doivent être pris en considération dans l'ensemble des décisions, quelles soient politiques, sociales ou économiques», peut-on lire dans le Manifeste bleu pour les droits des enfants.    

Les signataires du manifeste - ils sont plus de 188 à l'avoir paraphés - s'inquiètent de la protection des droits des enfants à l'heure où le gouvernement du Québec, notamment, réduit beaucoup ses dépenses. «Nous sommes préoccupés par la question du respect des droits des enfants. En effet, depuis quelques années, les gouvernements ont effectué de nombreuses coupes budgétaires. Ceci a eu un impact direct sur les services à la population», affirment les signataires du manifeste. 

«Les ménages québécois ont de plus en plus de difficulté à répondre à leurs besoins de base. Dans ce contexte, les enfants sont directement touchés par les choix politiques entraînant la diminution de l'accessibilité des services, notamment dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la protection de la jeunesse.»

Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec rappelle que l'éducation des enfants est un droit garanti par la Convention relative aux droits de l'enfant de l'Organisation des nations unies. «Nous demandons à ce que l'État investisse davantage en matière d'éducation, de santé et de protection de la jeunesse, notamment par un meilleur soutien aux organismes communautaires qui contribuent au bien-être des enfants.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer