Un nouveau camion d'incendie pour Trois-Rivières

Le Service de sécurité incendie aura un nouveau... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Service de sécurité incendie aura un nouveau camion d'incendie, acquis au coût de 606 801 $, pour sa nouvelle caserne présentement en construction sur le boulevard des Chenaux.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La caserne du Service de sécurité incendie de la Ville de Trois-Rivières actuellement en construction sur le boulevard des Chenaux aura un tout nouveau camion d'incendie. Les élus du conseil municipal ont accepté lundi soir la plus basse des soumissions reçues. Ce nouveau camion coûtera 
donc 606 801 $.

Ce dossier a beaucoup évolué ces deux dernières semaines. Le 5 octobre dernier, lors de la précédente assemblée publique du conseil municipal, l'ordre du jour publié en matinée annonçait le rejet des soumissions reçues pour le nouveau camion d'incendie.

La Ville indiquait avant l'assemblée que le prix était de 106 000 $ supérieur à ce qu'elle voulait débourser. Quelques instants avant la séance, le point avait finalement été retiré de l'ordre du jour. La Ville voulait poursuivre l'analyse du dossier, car, dit-elle, il manquait d'informations. Deux semaines plus tard, la plus basse des soumissions a finalement été acceptée. 

«On aurait eu une caserne sans camion. C'est un peu gênant», a affirmé lundi soir le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque. «Nous nous sommes assurés que toutes les règles étaient respectées et que tout était conforme.»   

Ce nouveau camion d'incendie devrait être livré au Service de sécurité incendie dans quatre ou cinq mois, presque à temps pour l'ouverture de la nouvelle caserne. Si le camion n'est pas arrivé à ce moment, ce qui est fortement possible, les équipements actuels permettront de répondre aux exigences du schéma de couverture de risque.

La Ville assure que la sécurité de la population ne se sera pas compromise.

«Nous sommes capables de répondre aux besoins avant la livraison du nouveau camion», a assuré Pierre Desjardins, directeur général de la Ville de Trois-Rivières.  

Rappelons que le syndicat Unifor, dont certains de ses membres travaillent pour une entreprise qui vend des camions d'incendie dans la région, avait interpellé les élus trifluviens lors d'une assemblée publique du mois d'août afin de les sensibiliser à l'achat régional.

Parallèlement, la Ville avait déjà entrepris d'amender son premier appel d'offres pour favoriser la compétition entre les entreprises.

Pour ce faire, le premier appel d'offres avait été modifié pour allonger considérablement le délai de livraison, le faisant passer de 60 à 240 jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer